En 2023, la croissance des voyages d’affaires se stabilise

1642

Selon son dernier rapport trimestriel, FCM confirme que la tendance est au ralentissement de la croissance rapide des voyages d’affaires. Si la demande de voyages reste à la hausse, cette dernière est plus modérée lors du troisième trimestre 2023. 

L’année 2023 devrait être marquée par la stabilisation de la croissance dans le marché du voyage d’affaires. Comme le rapporte les équipes de FCM Consulting, la hausse de sièges supplémentaires au Q1-2024 devrait atteindre les 5,3% (à la fois nationaux et internationaux) par rapport à 2019. La prévision du volume de sièges à fin 2023 est estimé à -2,2% par rapport à 2019. En détails, au premier semestre 2024, le nombre de sièges proposés (par rapport à 2019), devrait être de 94% chez Air France, 100% chez Delta, 89% pour Lufthansa et 92% chez Emirates. Parmi les zones/destinations ayant enregistré des augmentations de la demande, l’Afrique arrive en tête (+14%), devant le Moyen-Orient (+11%) et l’Amérique latine (+8%). L’Europe enregistre de son côté une baisse à hauteur de 2%. Si le manque de capacité et de concurrence dans le secteur aérien était l’un des plus grands obstacles à la reprise selon FCM, les conditions s’améliorent progressivement et cela devrait profiter aux voyageurs en 2024. Au niveau des taux d’occupation nationaux, les Etats-Unis dominent avec 84,5%, suivis par le Brésil (83,1%) et l’Australie (82,3%). 

Le prix moyen d’une nuitée à l’hôtel atteint 194 dollars en Europe 

Du côté de l’hôtellerie, le taux d’occupation atteint en moyenne 68% par mois en 2023 et FCM observe une stabilisation des tarifs moyens journaliers au cours des 6 derniers mois. En Europe, le prix moyen par nuitée est de 194 dollars, contre 250 en Amérique du Nord et 160 en Australie/Nouvelle-Zélande. Cependant, les hôtels prévoient d’imposer des augmentations de tarifs de 3 à 8 % pour 2024. Pour les locations de voitures, le tarif journalier moyen (ADR) mondial a augmenté de 4% par rapport à 2022 et les augmentations de tarifs devraient se stabiliser à +2 ou 3% en 2024. « FCM Consulting fait état d’une augmentation des prix par rapport au trimestre précédent et à l’année précédente, ce qui est tout à fait logique dans un contexte où la capacité est réduite mais la demande continue d’augmenter. Néanmoins c’est un indicateur très encourageant pour les voyages » conclut Steve Norris, Managing Director EMEA.