Sondage GBTA – La santé et la sécurité des employés demeurent la priorité des acheteurs de voyages

Alors que les signes de reprise se poursuivent dans le secteur des voyages d’affaires, les professionnels de l’achat de voyages accordent la priorité à la santé et à la sécurité des employés, selon un nouveau sondage publié par la Global Business Travel Association (GBTA).

Plus de la moitié des acheteurs de voyages indiquent que leur entreprise a modifié sa politique en matière de voyages et 70 % d’entre eux estiment que ces changements de politique sont « plutôt » ou « très » conséquents. Lorsqu’on leur demande quels changements ont été apportés à leur programme de voyage en raison de la pandémie, ils citent le plus souvent l’instauration de nouvelles règles concernant l’approbation préalable des voyages (53 %), des communications ou des séances d’information plus fréquentes ou plus détaillées avant le voyage (35 %), la collecte d’informations sur la santé des employés qui voyagent (c’est-à-dire l’exposition au virus ou les conditions préexistantes ; (24 %) et la clarification ou la modification des règles concernant le crédit des billets/les billets non utilisés (22 %).

Des directives et des normes cohérentes continuent à être d’une importance capitale dans tous les secteurs des voyages d’affaires, mais il est nécessaire de communiquer davantage sur les protocoles de sécurité. Alors qu’une majorité des entreprises de la GBTA (68 %) déclarent disposer de suffisamment d’informations sur les pratiques de nettoyage et d’assainissement des fournisseurs, un quart d’entre elles déclarent qu’elles en souhaiteraient encore davantage (24 %). En outre, la moitié (49 %) estiment avoir suffisamment d’informations sur les changements opérationnels tels que la reprogrammation des vols ou les procédures d’enregistrement, mais un tiers (37 %) déclarent qu’ils souhaiteraient davantage d’informations.

Malgré l’augmentation des taux d’infection dans certaines régions du monde, les entreprises continuent d’envisager un retour au voyage. La moitié d’entre elles (49 %) envisagent de reprendre tous leurs voyages (quel que soit le pays ou la région) dans un avenir proche, bien qu’elles n’aient pas encore de projets précis à cet égard. Seule une entreprise sur cinq (18 %) membre de la GBTA déclare qu’elle ne prévoit pas de reprendre tous ses voyages dans un avenir proche.

Ce sondage effectué entre le 7 et le 13 juillet auprès de 2167 membres de l’association est consultable dans son intégralité (en anglais) sur le site de la GBTA.