TripActions rachète la suédoise Resia AB

Neuf mois après la reprise de l’anglaise Reed & Mackay, et un mois à peine après l’annonce de l’acquisition de l’allemande Comtravo, la TMC américaine basée à Palo Alto (Californie) poursuit ses achats en Europe.

TripActions étend sa toile en Europe. Elle rachète en effet Resia AB, fondée en 1972 et basée à Gothenburg (Suède). Cette TMC leader en Scandinavie compte une cinquantaine de salariés. Il y a quelques jours, l’entreprise californienne faisait l’acquisition de la berlinoise Comtravo spécialisée dans la gestion des voyages d’affaires et leader sur le marché DACH (régions allemande, autrichienne et suisse), Au cours de l’année écoulée, TripActions a investi plus de 400 millions de dollars en Europe. Elle possède désormais des bureaux dans de nombreux pays du Vieux Continent, dont le Royaume-Uni (Londres), l’Irlande (Dublin), les Pays-Bas (Amsterdam), la France (Paris, depuis la fin de l’année dernière), le Portugal (Lisbonne) et l’Allemagne. Pour consolider sa présence en Europe, elle a investi cette année dans un datacenter à Francfort, afin de permettre aux entreprises européennes de stocker leurs données en Allemagne. Elle a aussi lancé sa solution de gestion de cartes et de dépenses d’entreprise alimentée par la fintech, Liquid, dans la région EMEA.

TripActions veut devenir la TMC leader en Europe. Si son objectif est ambitieux, il faut reconnaître que l’entreprise s’est donnée ces derniers mois les moyens de sa croissance, ceci malgré l’impact de la pandémie sur le secteur du voyage d’affaires. En témoignent ses deux levées de fonds majeures cette année, qui explique en partie sa récente valorisation à 7,25 milliards de dollars.