Voyages et frais professionnels : quels bénéfices peut apporter l’IA ?

504
CEGID

Laurent Lassure, Product marketing manager chez Cegid Notilus, aborde les apports potentiels de l'IA générative dans le domaine du travel & expense.

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans le voyage d’affaires et la gestion des notes de frais n’est pas nouvelle. Les solutions technologiques du secteur l’utilisent déjà depuis plusieurs années avec de nombreux bénéfices pour les entreprises et les voyageurs. On peut par exemple citer l’OCR (reconnaissance optique de caractères) qui permet de lire les informations d’un justificatif de dépense pour faciliter la saisie d’une note de frais, ou les suggestions d’hôtels en fonction de leur prix, mais aussi de leur localisation… L’utilisation de l’IA pour analyser des données n’est donc pas une révolution dans le milieu.

Le grand changement, c’est l’arrivée de l’IA générative qui permet de créer de nouveaux contenus : textes, images, vidéos, etc. Avec cette nouvelle forme d’intelligence artificielle, les solutions de travel & expense management vont pouvoir améliorer l’expérience utilisateur des voyageurs, tout comme celle des travel managers ou des directions financières. L’IA générative va pouvoir analyser, contrôler, comparer, suggérer…

Lors de la préparation du voyage, elle peut comparer les offres et directement proposer le bon mode de transport, en fonction des priorités du voyageur et de sa société : le bilan carbone, les horaires, le prix, etc. L’IA peut également analyser les dépenses, leur évolution, suggérer des axes d’optimisation, identifier des barèmes inadaptés et ainsi aider à faire vivre la politique voyage.

Intégrée à une solution mobile comme Cegid Notilus, l’IA peut s’appuyer sur l’environnement du voyageur pour lui apporter l’information dont il a besoin pendant son déplacement. L’heure, le lieu, l’agenda, sont autant de données qui peuvent être exploitées pour communiquer des éléments ciblés de la politique voyage : rappeler le plafond du repas à l’heure du déjeuner, indiquer s’il faut privilégier le taxi ou les transports à l’arrivée en gare…

Les chatbots ne vont plus seulement se limiter à la fonction de FAQ. A terme, on demandera à cet assistant virtuel d’organiser notre déplacement et l’IA cherchera l’adresse du rendez-vous, trouvera la gare ou l’aéroport le plus proche, utilisera la PVE pour comparer les billets… et nous proposera les meilleures options, sans que l’on ait besoin de faire toutes ces recherches nous-mêmes.

Les principaux bénéfices apportés par les exemples cités ci-dessus sont un gain de temps important, une expérience simple et fluide et de meilleurs choix dans la manière de se déplacer pour le collaborateur, ce qui implique aussi une réduction des coûts pour l’entreprise. Quel que soit son domaine d’application, l’intelligence artificielle est un outil qu’il va nous falloir apprendre à utiliser. Elle ne remplacera ni le voyageur, ni les équipes chargées de la gestion des voyages, mais devrait faciliter leur quotidien.