Aérien : la ponctualité des vols s’est encore dégradée

372

AirHelp publie un nouveau rapport qui témoigne de la dégradation de la ponctualité des vols en France cet été, notamment depuis Paris. 

Cet été, la ponctualité des vols n’a cessé de se dégrader en France. Selon AirHelp, société spécialisée dans le droit des passagers aériens, sur 26 millions de voyageurs ayant pris un vol au départ des aéroports français entre le 1er juin et le 31 août, seuls 58% ont voyagé à l’heure prévue. En 2019, ils étaient 69% à avoir voyagé à l’heure prévue et 60% en 2022. Parmi les mauvais élèves, l’aéroport de Roissy se classe en première position avec 51% de passagers qui ont décollé à l’heure cet été. La plateforme reste la plus fréquentée de France avec 9 millions de voyageurs sur cette période. A Nantes, 73% des passagers ont pris leur vol à l’heure convenue, contre 71% à Toulouse et 70% à Bordeaux.

> A lire aussi : Aérien : l’Acnusa alerte sur le nombre de vols de nuit non-autorisés à Roissy

«Loin de s’améliorer, la ponctualité des vols se dégrade progressivement au cours des dernières années. En 2019, sur plus de 27 millions, 800 000 passagers, seuls 31% avaient subi une perturbation ; en 2022, ce pourcentage montait à 40% sur près de 25 millions de passagers ; il s’établit à plus de 41% en 2023 (sur 26 millions)», indique la société sur son rapport. AirHelp précise  c’est en juillet que les Français ont le plus voyagé avec plus de 58 500 vols réguliers et plus de 9 millions de passagers. Viennent ensuite le mois de juin avec 57 600 vols et plus de 8,8 millions de passagers puis août avec ses 51.600 vols et 8 millions de passagers. Les principales causes de cette perte de ponctualité : un contrôle aérien inadapté au trafic, notamment à Roissy et les grèves des contrôleurs aériens.