Aérien : l’Acnusa alerte sur le nombre de vols de nuit non-autorisés à Roissy

363

L’autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa) alerte sur l’augmentation des mouvements réalisés en « coeur de nuit » sur l’aéroport de Paris-CDG. 

L’autorité dénonce 41 603 mouvements d’aéronefs réalisés sur l’aéroport de Roissy en juillet 2023, dont 1 575 qui ont été réalisés en coeur de nuit, soit 1 toutes les 6 minutes en moyenne. Selon elle, 133 arrivées sans créneau de nuit sont en suspicion de manquement. Il s’agirait dans une très forte majorité des cas de vols en provenance du bassin méditerranéen. « Les arrivées en coeur de nuit peuvent conduire l’administration civile à engager des poursuite devant la Commission Administrative de l’Aviation Civile chargée de faire respecter la réglementation », a indiqué l’Acnusa à travers un communiqué. 

> A lire aussi : L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol va supprimer les vols de nuit et à bord de jet privé

Elle ajoute que 48 départs sans créneau de nuit sont également en suspicion de manquement. « Ils ont été le fait de nombreuses compagnies aux caractéristiques très différentes qui, pourtant bien informées des restrictions d’exploitation, semblent avoir préféré braver la réglementation ». Selon l’autorité, la réduction du nombre de mouvements en coeur de nuit est l’une des questions soumises à l’étude d’impact. « Quel que soit le nouveau plafond qui sera retenu, il importe de pouvoir le faire respecter », déclare l’Acnusa.