Avec Royal Air Maroc, Oneworld s’ouvre à l’Afrique

Oneworld, l’alliance aérienne fondée notamment par American Airlines et British Airways en 1999, vient d’annoncer l’entrée officielle de Royal Air Maroc le 1er avril prochain en son sein.

- Publicité -

Le 1er avril prochain, ce sera l’adhésion pleine et entière de Royal Air Maroc à l’alliance Oneworld constituera la dernière étape d’un processus de pres d’un an et demi. Il avait débuté par un partage de codes entre la compagnie marocaine et American Airlines auquel s’ensuivit un programme de mise en œuvre de l’adhésion à Oneworld débuté en décembre 2018.

Royal Air Maroc, a transporté 7,5 millions de passagers en 2019, sera la première compagnie africaine à rejoindre l’alliance, et son adhésion à Oneworld est la première depuis l’entrée de Qatar Airways en 2012. Outre American Airlines, Qatar Airways et British Airways, ses nouveaux partenaires seront, entre autres, Cathay Pacific, Finnair, Iberia, Japan Airlines, Malaysia Airlines, ou encore Qantas.

« Nous sommes honorés et ravis d’accueillir Royal Air Maroc au sein de l’alliance, ajoutant ainsi notre premier membre à part entière sur le continent africain en pleine croissance. Le service de qualité et le réseau mondial offerts par Royal Air Maroc positionnera Oneworld comme l’alliance de référence en Afrique, où Casablanca est un centre financier mondial de premier plan », a déclaré Rob Gurney, PDG de Oneworld.

Basculement

Avec ce hub de Casablanca, d’où elle assure notamment des vols vers quatre destinations américaines (Boston, Miami, New York JFK et Washington Dulles), Royal Air Maroc donnera à American Airlines et à ses autres partenaires un accès plus large au royaume chérifien en particulier et à l’Afrique en général.

Cette ouverture sur l’Afrique prend des airs de basculement géographique puisqu’a contrario, l’Amérique du Sud échappe à Oneworld avec la perte prochaine d’un membre de poids. Le géant latino-américain LATAM quittera en effet le groupe – probablement d’ici octobre 2020, vraisemblablement pour rejoindre Skyteam, conséquence directe de la prise de participation de Delta Airlines dans son capital (Delta est, avec Air France-KLM, à l’origine de l’alliance Skyteam).