Le premiers taxis volants décolleront de Pontoise

623
Le premiers taxis volants décolleront de Pontoise

La Région Île-de-France, Choose Paris Region, le Groupe ADP et le Groupe RATP lancent les premières expérimentations dédiées aux nouvelles mobilités aériennes urbaines sur l'aérodrome de Pontoise.

La Région Île-de-France via l'agence Choose Paris Region, le Groupe ADP et le Groupe RATP ont inauguré, en présence du ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, la zone de tests dédiée aux nouvelles mobilités aériennes urbaines et durables sur l'aérodrome de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin.

Cette inauguration donne le coup d'envoi des premières expérimentations en conditions réelles sur les véhicules électrique à décollage et atterrissage vertical ou eVTOL (Electric Vertical Takeoff and Landing aircraft) et tous les éléments permettant, à terme, leur exploitation. Aujourd'hui réalité de l'aviation décarbonée, ces engins volants offrent une multitude de perspectives autour d'usages pour le transport de personnes et de biens,
dans un contexte de croissance continue des besoins de mobilités.

Jeux olympiques

Les principaux défis pour faire émerger cette nouvelle technologie sont ceux de l'acceptabilité, de la sécurité, et de la qualification des usages. Grâce aux tests de nombreux industriels qui vont se dérouler dans les mois à venir à Pontoise, les partenaires, aux côtés de la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC), étudieront
différents scénarios de services pré-commerciaux pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 autour de deux lignes : la première entre l’héliport de Paris-Issy-les-Moulineaux et l'aérodrome de Saint-Cyr ; la deuxième entre les aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Le Bourget et Paris, sur un site qui reste à déterminer.

En septembre 2020, la structuration d'une filière en Île-de-France autour des nouvelles mobilités aériennes urbaines (UAM pour Urban Air Mobility) a été initiée à travers le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt. Une trentaine d'industriels ont été retenus pour réaliser des tests autour des composantes suivantes : modélisation et mesures acoustiques, phases de vol et intégration dans l'espace aérien, opérations de maintenance et de recharge ou encore parcours passager.

> Lire aussi : Bientôt des taxis volants à Paris

Pour mener à bien ces tests dans les meilleures conditions, le Groupe ADP a effectué en 2021 une série d'aménagements sur le site de Pointoise : zone d'atterrissage et de décollage, postes de stationnement, taxiway, adaptation du hangar...

Au-delà de Volocopter, d'Airbus, de Vertical Aerospace ou d'Ascendance, les constructeurs allemand Lilium et américain Joby Aviation ont également annoncé rejoindre l'écosystème francilien structuré autour de la zone de test de Pontoise. D'autres constructeurs de eVTOLs pourraient également suivre cette voie au cours des prochains mois.