Qantas va supprimer 6.000 postes

239
Qantas va supprimer 6.000 postes

En proie à des difficulté depuis l'an dernier, la compagnie australienne s'administre un traitement de choc prévoyant notamment 6.000 suppressions de postes.

Triste centenaire pour le fleuron de l'aérien australien : Qantas prévoit la suppression de 6.000 postes sur les trois prochaines années. Ces licenciement concerneront également sa compagnie low cost Jetstar.

Le DG de la compagnie, Alan Joyce a commenté cette suppression de plus d'un salarié sur cing (Qantas emploie aujourd'hui 29.000 personnes) en insistant sur les sombres perspectives des années à venir : "Nous devons nous mettre en position pour plusieurs années où le chiffre d’affaires sera bien moindre. Et cela signifie de devenir une plus petite compagnie à court terme".

Mais à vrai dire, le passé récent de Qantas n'était pas beaucoup plus brillant. La compagnie avait dû suspendre durant plusieurs mois en 2019 ses vols internationaux, à l'exception de ses liaisons néo-zélandaises.

Outre ce plan de licenciement massif qui permettrait d'économiser quelque 9 milliards d'euros, la feuille de route de cette reprise post-Covid prévoit une levée de 1,2 milliard d'euros en actions et le maintien au sol de 100 des 150 appareils de la compagnie durant au moins un an.