Virgin Atlantic veut s’attaquer au leadership de British Airways à Londres Heathrow

La compagnie aérienne de Richard Branson dénonce la position dominante du groupe IAG à l’aéroport de Londres-Heathrow. Virgin souhaite porter de 19 à 103 le nombre de lignes qu’elle exploite dès l’inauguration de la troisième piste de l’aéroport en 2026.

- Publicité -

Virgin explique que ses plans offrent « un changement radical dans le choix des clients » en le transformant en un « deuxième transporteur national » pour le Royaume-Uni, avec 84 nouvelles destinations à l’étude tant au niveau national qu’international.

IAG International Airlines Group – la société mère de British Airways et de la compagnie espagnole Iberia, issue de la fusion des deux transporteurs en 2010, qui possède British Airways, détient actuellement plus de 55 % des créneaux de décollage et d’atterrissage à Heathrow. Virgin Atlantic a déclaré qu’une étude récente a montré qu’un passager sur quatre au départ de l’aéroport « n’a pas d’autre choix » que de voyager avec les transporteurs du groupe car ils exploitent 77 « routes monopolistiques » avec leurs partenaires de coentreprise – et que les clients pourraient ainsi payer jusqu’à 10% de plus en billets d’avion.

La troisième piste d’Heathrow – qui devrait être opérationnelle d’ici 2026, permettra d’attribuer de nouveaux créneaux de décollage et d’atterrissage afin de faciliter une concurrence accrue entre compagnies aériennes.

Les règles d’attribution de ces créneaux sont en cours de révision par le gouvernement, et Virgin Atlantic a averti que les créneaux doivent être attribués de manière à « permettre le développement d’un deuxième transporteur national ayant la taille nécessaire pour concurrencer efficacement IAG. »

Parmi les routes prévues par la compagnie aérienne figurent 12 destinations intérieures, 37 en Europe et 35 long-courriers. Au Royaume-Uni, le transporteur souhaite opérer des vols entre Heathrow et des villes telles qu’Aberdeen, Exeter, Manchester, Belfast City, Liverpool, Edinburgh et Glasgow, entre autres. Pour les destinations internationales, Virgin prévoit de desservir Accra, Bâle, Cork, Osaka, San Diego, Helsinki, Prague, Cape Town ou encore Raleigh aux Etats-Unis. Au total ce sont 26 destinations actuellement desservies uniquement par le groupe IAG.