Air Canada ne rachètera pas Transat

Les deux entreprises canadiennes ont annoncé vendredi dernier qu’elles mettaient fin à leur projet de rapprochement, en raison des réticences des autorités de la concurrence de la Commission européenne.

Air Canada et Transat AT avaient entamé des discussions il y a deux ans. En octobre dernier, les deux entreprises avaient conclu une transaction modifiée prévoyant l’acquisition par la première de toutes les actions émises et en circulation de Transat ainsi que le regroupement des deux sociétés. L’accord devait toutefois satisfaire un certain nombre de conditions liées au droit de la concurrence, et être approuvé par les différentes autorités de réglementation, avant qu’Air Canada ne puisse prendre le contrôle du premier voyagiste québecois, propriétaire de la compagnie aérienne canadienne Air Transat.

Après avoir surmonté de multiples obstacles, restait aux deux protagonistes à obtenir le feu vert des autorités de la concurrence de l’Union européenne. Celles-ci avaient indiqué craindre que le rapprochement n’ait un impact négatif sur l’offre et les prix. Elles n’auraient finalement pas été convaincu par les mesures correctives proposées par Air Canada et Transat.

Le groupe touristique a besoin d’être refinancé cette année à hauteur de 500 millions de dollars, et cherche désormais de nouveaux acquéreurs. Le groupe de médias et télécoms Québecor serait sur les rangs. Dans le contexte de crise aigüe du transport aérien, Air Canada – de même que Westjet – attend pour sa part que le gouvernement canadien se décide enfin à soutenir le secteur…