Coronavirus : LATAM réduit ses opérations de 95 % en avril

Le premier groupe aérien d’Amérique latine subit lui aussi les fermetures de frontières et la baisse de la demande dues à la pandémie du COVID-19.

- Publicité -

A l’instar des autres grands groupes de transport aérien, LATAM Airlines Group S.A. et ses filiales («LATAM») ont réduit drastiquement leurs vols. Leurs activités ont réduit de l’ordre de 95% ce mois d’avril. Le transporteur n’exploite plus de vols à destination ou en provenance de l’Europe ce mois-ci. LATAM Airlines Group et LATAM Airlines Brazil opérent des fréquences limitées entre Santiago du Chili et São Paulo, Santiago et Miami et Los Angeles, entre São Paulo et Miami et New York.

Côté vols domestiques, LATAM Airlines Brazil, au Brésil, continue de desservir 39 destinations avec des fréquences réduites, reliant ses hubs de São Paulo (Guarulhos et Congonhas), Brasília et Fortaleza. Au Chili, LATAM Airlines Group maintient des fréquences réduites sur 13 de ses 16 destinations, suspendant temporairement les vols vers Rapa Nui, Castro et Osorno. Les activités des filiales de LATAM au Pérou, en Argentine, en Colombie et en Équateur restent suspendues en raison des restrictions imposées par les gouvernements nationaux.

LATAM Airlines desservait, jusqu’à présent, 143 destinations dans 25 pays, dont six marchés domestiques en Amérique latine – l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Équateur et le Pérou – et de nombreuses connections aux quatre coins du monde.