Lufthansa innove pour optimiser ses procédures au sol

630

Lufthansa met en place deux nouveaux services pour améliorer l’expérience voyageurs et les procédures au sol. Baptisés « Seating Robot » et « AutoTOBT », ils sont effectifs aux aéroports de Francfort et Munich. 

Deux « petites » innovations techniques qui pourraient avoir un grand impact sur le parcours voyageurs en aéroport. Lufthansa a mis en service dans ses aéroports de Munich et Francfort « Seating Robot » et « AutoTOBT ». Le premier vérifie le temps de correspondance, avant le départ, de tous les passagers d’Economy Class concernés et le compare avec le délai minimum de transfert, c’est-à-dire le temps dont un passager doit disposer pour changer d’avion sans stress. Si le délai est serré, « Seating Robot » attribue un siège mieux placé aux passagers concernés, à condition qu’ils n’aient pas réservé de siège au préalable. Testé de mars à juin à Francfort, ce service a fait ses preuves et le choix de siège proposé augmente les chances de ne pas manquer l’avion en correspondance, selon la compagnie. 

Stabiliser les procédures au sol et garantir la fluidité des rotations

Le second service, AutoTOBT, permet une meilleure planification pour un meilleur dispatching. Explications. La ponctualité du décollage dépend non seulement de la fluidité de la procédure d’embarquement, mais aussi du bon déroulement des tâches de tous les autres intervenants du processus. L’heure à laquelle l’enregistrement est terminé, appelée « Target Off-Block Time » (TOBT), est l’un des critères de référence essentiels. Cet horaire sert à planifier les fameuses rotations, c’est-à-dire les périodes qui séparent l’atterrissage du départ suivant. Jusqu’à présent, cette planification reposait sur des horaires moyens, estimés en fonction du type d’avion utilisé. « AutoTOBT » est une nouvelle base de calcul automatique qui permet de prédire beaucoup plus précisément la fin de la procédure et donc, de garantir des rotations fluides. Selon Lufthansa, ces deux nouveaux outils technologiques vont permette des optimisations qui influent considérablement sur le processus de transfert et entraînent à long terme la stabilisation des procédures au sol.