Retour des voyageurs, maîtrise des coûts : la SNCB affiche de bons résultats financiers en 2023

591

La SNCB reprend des couleurs en 2023 et affiche des résultats financiers encourageants, notamment grâce au retour des voyageurs et à une stratégie de maîtrise des coûts. Le résultat d’exploitation de la SNCB s’élève ainsi à 142,2 millions d’euros en 2023 contre 39,6 millions d’euros en 2022.

En 2023, le nombre de voyageurs transporté par la SNCB a atteint 244,6 millions, soit 7,6 % de plus qu’en 2022. Les jours de semaine, la SNCB compte en moyenne 96 % du nombre de voyageurs enregistré en 2019. Fin 2022, ce pourcentage n’était encore que de 90 %. Des performances portées principalement par le retour des voyageurs de loisirs.

> A lire aussi : ADN Mobilités : quand les distributeurs ferroviaires s’allient pour faire entendre leur voix

Alors que les trajets domicile-école et les voyages de loisirs ont retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire, les abonnements pour les trajets domicile-travail restent inférieurs de 10 %, précise un communiqué. Une baisse qui s’explique, selon la SNCB, par la démocratisation du télétravail, poussant le transporteur a lancé une offre sur mesure pour ceux qui ne se rendent au bureau que deux ou trois jours par semaine.

Un résultat d’exploitation de 142,2 millions d’euros en 2023

Le retour progressif des voyageurs, même s’il a été moins important que prévu, a entraîné une augmentation significative du chiffre d’affaires, tant pour le trafic intérieur que pour les activités internationales. Le résultat d’exploitation de la SNCB s’élève ainsi à 142,2 millions d’euros en 2023 contre 39,6 millions d’euros en 2022.

En 2023, la dette de la SNCB a diminué pour atteindre 2,228 milliards d’euros contre 2,275 milliards d’euros fin 2022. La compagnie ferroviaire va réduire son niveau d’endettement à 1,5 milliard d’euros à l’horizon 2032, soit à la fin du contrat de service public actuel. En parallèle, la SNCB indique avoir recruté 1.600 nouveaux collaborateurs en 2023, principalement pour des fonctions ​ opérationnelles.

852,3 millions d’euros d’investissements en 2023

Dans le cadre du contrat de service public, la SNCB a pour objectif d’augmenter le nombre de voyageurs de 30 % et l’offre de trains de 10 %. Afin de soutenir cette croissance, la SNCB prévoit de renouveler la moitié de sa flotte d’ici 2032, doubler pratiquement le nombre de gares entièrement accessibles pour atteindre le chiffre de 176 gares et s’engage à augmenter de 50 % le nombre de places pour vélos dans les trains et de 30 % le nombre d’emplacements de parking pour vélos.

> A lire aussi : Distribution ferroviaire : la Renfe contrainte de partager ses contenus et données

L’année 2023 a marqué une première grande étape de ce plan, avec un total de 852,3 millions d’euros d’investissements. Près de 500 millions d’euros ont été consacrés à l’achat et à la mise en service des nouveaux trains à double étage M7, 175 millions d’euros ont été investis dans les infrastructures d’accueil, quelque 100 millions d’euros ont aussi été investis dans la poursuite de la digitalisation et 71 millions d’euros ont également été consacrés à la modernisation des ateliers et d’autres installations.