Un nouveau concept pour les avions : la classe éco à deux étages

Zephyr Aerospace, une startup basée à San Francisco, lance un nouveau concept de sièges d’avions à deux étages, affirmant qu’il offre intimité, confort et protection des autres passagers en classe économique supérieure. Un projet qui permettrait aux passagers de dormir tout en se distanciant socialement.

- Publicité -

« L’idée, encore en phase de conception, pourrait révolutionner l’expérience en vol, les compagnies aériennes encourageant les gens à voyager à nouveau« , peut-on lire dans un communiqué de presse sur ce concept.

Selon Zephyr, ces sièges à deux étages peuvent être installés sur les gros-porteurs existants dans une configuration de 2-4-2 sièges. Et en empilant les sièges les uns sur les autres, la compagnie affirme que les compagnies aériennes seraient toujours en mesure d’accueillir la même densité de passagers dans leurs cabines économiques haut de gamme.

D’après la start-up, l’idée a suscité l’intérêt des grandes compagnies aériennes. Malheureusement, les discussions avec ces transporteurs ont été interrompues au milieu de la pandémie. Cependant, dans l’état actuel des choses, Zephyr attend toujours de pouvoir aller de l’avant avec ses clients. Malgré tout, la société a clairement indiqué que ces nouveaux sièges sont toujours dans une « phase de conception ».

Zephyr, cependant, ne serait pas la première entreprise de design à proposer de nouvelles dispositions de sièges comme solution aux problèmes de distance sociale dans l’industrie aérienne.

En avril, une société italienne appelée AvioInteriors a déclaré qu’au moins une « grande » compagnie aérienne était intéressée par ses deux propositions différentes de sièges d’avion – une qui utilisait des boucliers similaires entre les sièges, et une autre qui retournait entièrement le siège du milieu. Et au début du mois, une entreprise technologique appelée Universal Movement s’est associée aux fabricants aéronautiques de Safran Seating pour développer l' »Interspace Lite », qui transforme le siège du milieu d’un avion en un diviseur qui non seulement sépare les passagers, mais qui force au moins un peu de distanciation sociale en éliminant la possibilité de s’asseoir entièrement sur le siège du milieu.