Boeing : Après avoir réduit ses pertes en 2023, les perspectives pour 2024 sont incertaines

711

Le constructeur américain réduit de moitié ses pertes en 2023. Malgré une hausse de son chiffre d’affaires et des commandes, Boeing préfère reporter l’annonce de ses perspectives pour 2024. 

Les divers incidents des avions Boeing viendraient-ils assombrir les perspectives 2024 ? Alors que le constructeur a livré 528 avions commerciaux en 2023, contre 480 en 2022 et enregistré 1 576 commandes pour un montant de 520 milliards de dollars, l’année 2024 s’annonce moins brillante. Si les comptes du géant américain restent dans le rouge, il boucle son exercice 2023 avec un CA de 77,794 milliards de dollars et réduit ses pertes par deux, soit 2,242 milliards de dollars.

Mais suite à plusieurs incidents, dont celui d’Alaska Airlines début janvier, Dave Calhoun, PDG de Boeing, a déclaré : « Au cours des dernières semaines, j’ai parlé à beaucoup d’entre vous et j’ai eu des conversations directes et difficiles avec nos clients, les régulateurs et les législateurs. Ils sont déçus et nous avons beaucoup à prouver pour regagner la confiance de nos partenaires ».

> A lire aussi : Pour Boeing, la pente risque d’être dure à remonter

Dans ce contexte, le dirigeant a préféré ne pas fournir de prévisions financières ou de livraisons pour 2024. « Nous ne précipiterons pas le système et nous prendrons notre temps pour bien faire les choses », a-t-il ajouté. Pour rappel, au-delà des avions 737 MAX cloués au sol, la FAA a interdit au géant américain d’augmenter sa cadence de production jusqu’à nouvel ordre.