Inara Camp : du camping chic en plein désert

Inara Camp : du camping chic en plein désert

La tendance glamping produit quelques lieux d'exception. C'est le cas d'Inara Camp, pour un ComEx ou un événement de plus grande ampleur dans un cadre époustouflant.

Un séminaire dans le désert à quelques heures de Paris ? C’est possible ! Il suffit de prendre un avion de Paris pour se retrouver à Marrakech quelque trois heures plus tard. Là, des 4x4 vous attendent, direction le désert d’Agafay. Trente petites minutes plus tard, au milieu d’un reg où se mêlent le vert tendre des herbes rares, l’ocre des pierres et le bleu lumineux du ciel, le dépaysement est total.

Dans la veine du glamping, cette tendance très en vogue qui combine "camping" et "glamour," Inara Camp dispose d’une dizaine de tentes. Avant tout conçu pour des séjours intimistes, les 10 hectares des lieux constituent un cadre idéal pour un ComEx de luxe et hors des sentiers battus. Mais ils permettent aussi l’ajout d’autant de tentes qu’il en faut pour l’organisation d’un événement d’entreprise d’exception – journée d’étude, incentives et soirée de gala par exemple.

Inara Camp : du camping chic en plein désertLa tente est effectivement un élément incontournable d’Inara. Mais quelles tentes ! Equipées d’un king size bed, d’un salon et d’une salle de bain séparée avec douche et toilette, elles évoquent davantage les chambres d’un boutique hôtel de charme que l’igloo de backpacker… Tout ici est fait pour que la découverte de l’environnement sauvage se marie au luxe et au confort. Ainsi le Lagoon, la piscine du camp inaugurée il y a peu, étend son eau turquoise dans une paradoxale harmonie avec la rudesse du désert.

Inara Camp : du camping chic en plein désert« J’avoue que c’est une demande des clients que j’ai voulu satisfaire et ils en sont particulièrement contents effectivement. Je n’aurais pas pris cette initiative spontanément. » C’est Vincent, le créateur des lieux, qui s’exprime et qui, par ces mots, illustre sa volonté de préserver l’authentique. Ce Français, tombé amoureux du désert marocain il y a près de deux décennies, a su imprimer sa marque à Inara Camp.

C’est notamment son passé de chef qui est à l’origine de l’attention particulière qui est portée à la restauration. Les couscous, grillades et l’incroyable tanjia marrakchia (de l’agneau confit, explosion de saveurs garantie) sont servis sous des tentes ou à l’occasion de pique-niques chics en plein désert, dans le lit d’un oued asséché.

Côté incentives, Inara utilise à plein l’immense terrain de jeu que constitue le désert d’Agafay, tout en le respectant : les activités, assurées par des entreprises locales et soumises à un code éthique, sont là pour le faire découvrir et le faire aimer, que ce soit à dos de dromadaires, en buggy, en vélo, en quad ou en 4x4. Pour les moins aventuriers, les ateliers relaxation et les cours de yoga sont d’autant plus inspirants qu’ils se déroulent avec le massif de l’Atlas en toile de fond...

Pour en savoir plus...