Roaming (1/2) : état des lieux des offres data dédiées aux voyageurs d’affaires 

924

En mars 2024, Bouygues Telecom a dévoilé un forfait de téléphonie mobile facilitant les usages de la data en itinérance. L’occasion pour deplacementspros.com de dresser un état des lieux des offres spécifiquement conçues pour les voyageurs d’affaires par les principaux opérateurs télécoms français et de comprendre pourquoi la majorité des voyageurs laissent encore leur téléphone en mode avion dans le cadre d’un déplacement international.

En 2024, voyager sans téléphone peut paraître inconcevable pour la plupart des voyageurs d’affaires. Pourtant, ils sont encore nombreux à activer le mode avion de leur smartphone dans le cadre d’un séjour international pour éviter les dépassements de forfait liés aux frais d’itinérance. Car, à moins de disposer d’une offre de téléphonie spécifique aux besoins des voyageurs internationaux, la plupart des usagers à l’étranger redoutent de voir le prix de leur facture de téléphone exploser.

En effet, les trois principaux opérateurs de téléphonie – Bouygues Télécom, Orange et SFR – proposent une tarification au compteur lorsque l’utilisateur qui ne dispose pas d’un forfait dédié souhaite utiliser les données mobiles de son téléphone à l’étranger. 

Le roaming est mort… vive le roaming !

Et dans certaines zones du monde, le roaming ou les frais relatifs à l’usage de la data en itinérance représente un coût non négligeable : SFR facture par exemple 13,20€/Mo en Amérique, en Asie, en Afrique et en Europe de l’Est. A quelques centimes près, c’est le prix également affiché par ses deux principaux concurrents.

Mais que peut-on faire exactement en utilisant 1 Mo de données ? Pas grande chose à vrai dire, puisqu’aujourd’hui cela représente par exemple la quantité de données nécessaire à la publication d’une photo sur les réseaux sociaux, peut-on lire sur le site d’Orange. A ce prix-là, mieux vaut alors éviter de regarder sur Youtube une vidéo HD d’une conférence de plus d’une heure, au risque d’épuiser plus d’1 Go de données, soit 1024 Mo. Le roaming est mort…vive le roaming !

Un usage prépondérant de la data en itinérance

Pour éviter cette tarification au compteur et le risque de voir le prix de leur facture s’envoler, les voyageurs d’affaires peuvent toutefois se tourner vers des solutions de téléphonie plus adaptées à leurs besoins. En effet, les trois principaux opérateurs télécoms français proposent des forfaits simplifiant l’usage de la donnée en mobilité.

Dans notre comparatif, nous nous attarderons uniquement sur l’offre data proposée par les opérateurs, la plupart des applications de messagerie instantanée – WhatsApp, Telegram, Signal, etc. – proposant une fonctionnalité permettant de passer des appels en utilisant les données mobiles. Une évolution qui impacte le comportement des voyageurs. Entre 2019 et 2023, la consommation voix Mobile en roaming (hors Europe) a été divisée par 2 alors que la consommation data Mobile a été multipliée par 3 voire 4 en fonction de la zone, selon Bouygues Telecom.

Les offres Intense et Intense Travel d’Orange 

Quelles sont les offres Data du marché susceptibles d’intéresser les voyageurs d’affaires ? Avec son forfait Intense valable dans 181 destinations, Orange propose par exemple 200 Go de données par mois en Europe et dans la zone Amérique/Canada et 5Go/mois depuis la zone Business constituée des pays suivants : Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique de Sud, Israël, Chine, Turquie, Inde, Hong-Kong, Japon, Singapour, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Russie, Brésil. Côté services, les clients bénéficient d’une fonctionnalité de contrôle de la consommation qui permet un blocage des usages data au-delà de 50€ HT.

Une restriction que l’utilisateur peut enlever à tout moment via SMS. Un forfait proposé à partir de 73€/mois à condition d’opter pour un engagement de 24 mois comprenant la subvention d’un téléphone. Avec 300 Go de data en Europe/USA/Canada, 100 Go de données en zone Business et 1 Go en zone Travel, l’offre Intense Travel est, selon l’opérateur, la mieux adaptée aux besoins des grands voyageurs. Un forfait commercialisé à partir de 165€/mois.

Le forfait Monde Ultime de Bouygues Telecom

De son côté, Bouygues Telecom propose un forfait sans engagement avec une enveloppe de 25 Go de données en itinérance dans 180 pays en plus de la France. Pour bénéficier de davantage de data, il faut se tourner vers le forfait Monde Ultime de l’opérateur qui propose 200 Go de données en itinérance en Europe et en zones business 1 et 2.

Les différentes zones couvertes par les forfaits Monde Idéal et Monde Ultime, ce dernier couvrant le plus grands nombres de destinations internationales © Bouygues Telecom

Ce forfait comprend également une enveloppe de 10 Go de données d’itinérance pouvant être utilisée dans une zone spéciale et en zone business 3. Cette offre est accessible à partir de 158€ HT par mois. Le détail des destinations couvertes par les différentes zones de Bouygues Telecom est à retrouver en fin d’article.

Le forfait Traveler de SFR

Malgré nos différentes tentatives, SFR n’a pas donné suite à notre demande de renseignements sur ses offres de téléphonie les plus adaptées aux besoins des voyageurs d’affaires. L’opérateur propose le forfait Traveler qui permet de bénéficier de 170 Go en Europe et en Amérique du Nord, de 10 Go de données en Zone Business ainsi que d’1 Go de données dans le reste du monde.

Le découpage des différentes zones géographiques par SFR © SFR

Une offre disponible dans 180 pays et accessible à partir de 110€ par mois. Si la plupart des offres présentés proposent, parmi différentes options, une fonctionnalité anti-dépassement, cela ne met pas les utilisateurs à l’abri d’un hors-forfait pour autant. Une situation qui pourrait bel et bien évoluer avec l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché. 

Les différentes zones couvertes par Bouygues Telecom* 

Zone Business 1 : Antilles néerlandaises, Australie, Canada, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Porto Rico.

Zone Business 2 : Afrique du Sud, Algérie, Brésil, Chine, Corée du Sud, Cuba, Émirats arabes unis, Hong Kong, Inde, Israël, Japon, Malaisie, Maroc, Russie, Singapour, Taiwan, Thaïlande, Tunisie, Turquie

Zone Business 3 : Albanie, Angola, Arabie saoudite, Argentine, Arménie, Aruba, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Bénin, Biélorussie, Birmanie, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brunei, Burkina Faso, Cameroun, Chili, Colombie, Congo, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Égypte, Équateur, Gabon, Géorgie, Ghana, Guatemala, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Guyana, Honduras, Indonésie, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Kirghizistan, Kosovo, Koweït, Liberia, Macao, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Nicaragua, Niger, Nigeria, Ouganda, Pakistan, Panama, Paraguay, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République Dominicaine, Rwanda, Salomon (Îles), Sao Tomé-et-Principe, Serbie, Seychelles, Sierra Leone, Soudan, Sri Lanka, Tadjikistan, Tanzanie, Tchad, Timor oriental, Togo, Trinité-et-Tobago, Ukraine, Uruguay, Venezuela, Viêt Nam, Zambie.

Zone spéciale : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Bermudes, Caïmans (Îles), Cap-Vert, Dominique, Grenade, Haïti, Irak, Jamaïque, Libye, Macédoine, Maldives, Montserrat, Mozambique, Oman, Ouzbékistan, Polynésie Française, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salvador, Sénégal, Turques-et-Caïques (Îles), Vierges britanniques (Îles).

> Lire aussi : Roaming (2/2) : Qu’est-ce que l’eSIM ?