SNCF : La ligne de TGV Paris-Lyon fermera durant 4 jours en novembre 2024

973

Le groupe ferroviaire annonce la fermeture temporaire de la ligne à grande vitesse entre Paris et Lyon du 9 au 12 novembre 2024. Un plan de transport pour TGV sur l’ensemble de l’axe Sud-Est sera mis en place. 

Afin que SNCF Réseau puisse préparer la mise en service de la nouvelle signalisation de la ligne à Grande Vitesse Paris-Lyon, cette dernière sera complétement fermée du vendredi 9 novembre 2024 23h au 13 novembre 4h. Une coupure d’une durée de 4 jours pour l’une des lignes de TGV les plus empruntées, qui demandera à SNCF Voyageurs d’ajuster la circulation des trains durant cette période. Selon un communiqué, le groupe annonce une importante réduction du nombre de TGV en circulation sur toute la ligne à grande vitesse de l’axe Sud-Est : « Ainsi sont concernées toutes les dessertes depuis Paris jusqu’en Occitanie (Montpelier) et Provence Alpes-Côte d’Azur (Marseille, Toulon…). La desserte de l’Auvergne-Rhône-Alpes (Annecy, Chambéry, Grenoble…), de la Bourgogne Franche-Comté (Dijon…) et du Grand Est (Strasbourg, Metz…) sera également impactée. Environ 30 % de l’offre TGV nominale circulera sur l’ensemble de l’axe Sud-Est. »

Temps de trajet allongé, villes et région non desservies…

Certaines dessertes entre le Sud-Est et d’autres régions ne seront également pas assurées, notamment vers le Pays-de-la-Loire, la Bretagne, la Normandie, le Centre Val-de-Loire et les Hauts-de-France. « La desserte entre Paris et Provence-Alpes-Côte d’Azur sera également perturbée : les TGV n’iront pas au-delà de Marseille et Toulon, ne permettant ainsi pas la desserte par TGV des gares des Arcs Draguignan jusqu’à Nice. La desserte entre Paris et l’Occitanie sera assurée jusqu’à Montpellier. Cependant, les TGV ne pourront pas aller au-delà de cette gare. Ainsi les gares situées après Montpelier jusqu’à Toulouse et jusqu’à Perpignan ne seront pas desservies par TGV. Le Grand Est restera desservi avec une diminution de l’offre de TGV comme, par exemple, pour les Paris<> Strasbourg ou encore Lyon<> Metz », précise la SNCF. 

> A lire aussi : SNCF : records de fréquentation en 2023 et hausse des prix en 2024

En parallèle, les TGV en circulation qui emprunteront la ligne classique auront un allongement de temps de parcours (X2 en moyenne) et 10 gares ne seront pas desservies depuis et vers le Sud-Est par TGV ( Lille Europe, TGV Haute-Picardie, Roissy Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV, Marne-la Vallée Chessy, Massy TGV, Le Creusot-Montceau-Montchanin TGV, Mâcon-Loché TGV, Lyon Saint-Exupéry TGV, Valence TGV, et Nîmes-Pont-du-Gard). Les TGV vers l’Espagne, l’Italie et la Belgique ne seront également pas assurés comme le Paris<>Barcelone, le Bruxelles<>Marseille ou encore le Paris<>Milan. SNCF Voyageurs encourage les clients qui le peuvent à privilégier d’autres dates pour leurs voyages sur cet axe.