Le Top 100 des Smart Cities

Critère de plus en plus prégnant du déplacement professionnel, l’intelligence des villes est scrutée par la société EasyPark qui vient de délivrer son index 2019.

- Publicité -

Annoncée chaque année comme l’un des enjeux majeurs du business travel, la « smartness » des destinations a un impact sur la santé, la sécurité, la connectivité, le bien-être… Soit l’ensemble des éléments qui fondent l’expérience de voyage. A ce titre, l’index d’EasyPark est intéressant.

C’est la deuxième année qu’EasyPark propose son index des 500 villes smart mondiales, intégrant un top 100 des plus performantes dans ce domaine. Certes, EasyPark est le nom d’une entreprise et de l’appli de stationnement intelligent qu’elle développe. Ce critère du smart parking étant intégré à la liste de ceux sur lesquels se base l’index, EasyPark est juge et partie.

Pour autant, outre le stationnement et plus globalement la mobilité intelligente, le taux de recyclage, l’investissement dans l’infrastructure, les points de recharge électroniques, les entreprises et l’écosystème de la chaîne d’approvisionnement ou encore la cybersécurité et l’indice de durabilité sont également pris en compte.

Du nombre de points de recharge électronique à la fréquence des transactions Bitcoin, ce sont 24 critères qui définissent la smart city de ce classement, intégrant aussi bien les investissements institutionnels que les habitudes comportementales des habitants.

La note finale pondère huit grandes familles de critères comme suit : Transport et mobilité : 22,5% ; Durabilité : 12,5% ; Gouvernance : 15% ; Economie de l’innovation : 5% ; Numérisation : 17,5% ; Niveau de vie : 10% ; Cybersécurité : 7,5% ; Perception des experts (résultat d’un sondage auprès de 20 000 journalistes (chiffre annoncé) en technologie et urbanisme) : 10%.

Voici un extrait du Top 100 des villes qui gèrent le plus efficacement leurs actifs et leurs ressources.

1- Oslo (Norvège)

2 – Bergen (Norvège)

3 – Amsterdam (Pays-Bas)

4 – Copenhague (Danemark)

5 – Stockholm (Suède)

6 – Montréal (Canada)

7 – Vienne (Autriche)

8 – Odense (Danemark)

9 – Singapour

10 – Boston (Etats-Unis)

Dans l’ensemble du Top 100, la Scandinavie est surreprésentée avec pas moins de vingt-deux villes, dont dix pour la seule Finlande. Quant à la France, sa marge de progression est considérable : la première classée est Lyon (28e), viennent ensuite Paris(38e), Strasbourg (40e), Bordeaux (60e), Nantes (64e), Marseille (66e) et Nice (73e).