Spendesk et TravelPerk s’associent et créent un pont technologique

888

La TMC basée à Barcelone et la société spécialisée dans la gestion des dépenses s’associent pour simplifier la gestion des frais des déplacements dans un nouvel outil intégré. 

Disponible sur les deux interfaces, cette nouvelle offre intègre un processus de validation, une collecte automatisée des notes de frais et le détail des coûts d’un voyage. Les voyageurs d’affaires peuvent ainsi saisir automatiquement leurs notes de frais lorsqu’ils sont en déplacement. L’objectif : leur permettre de gagner du temps tout comme aux équipes financières. En parallèle, Spendesk travaille actuellement sur une fonctionnalité permettant de lier automatiquement les dépenses de TravelPerk aux centres de coûts et aux champs analytiques de Spendesk. Ce déploiement est prévu d’ici la fin de l’année.

A lire aussi : Spendesk s’ouvre à l’Italie et à l’Espagne

Contacté par la rédaction, Stéphane Baranzelli, vice president continental Europe chez Spendesk, nous confirme que les deux sociétés restent propriétaires de leur produit. « Il s’agit en réalité d’un pont technologique pour les clients de TravelPerk et Spendesk qui va leur permettre de gérer les dépenses liées au voyage d’affaires sans changer d’interface », explique-t-il. Il ajoute : « La récupération des éléments de facture sera automatique et la catégorisation des dépenses également, ce qui permettra aux salariés et aux équipes financières de gagner un temps considérable ».

Un pont technologique gagnant-gagnant 

Pourquoi ce rapprochement avec TravelPerk ? Car selon Stéphane Baranzelli, il y avait une synergie technologique à mettre en place entre les deux sociétés. « Il y a un ADN technologique fort des deux côtés et nous nous sommes rendus compte que de nombreuses entreprises clientes de TravelPerk l’étaient aussi chez Spendesk. Ce pont technologique faisait sens, tout en gardant la propriété de nos produits », déclare le VP continental Europe. A la question, la solution Expense souhaite-t-elle se rapprocher d’autres TMC ? Elle répond que, pour le moment, elle souhaite privilégier ce partenariat stratégique. Un mouvement révélateur de l’état du marché où la collaboration entre les acteurs s’avère désormais essentielle pour proposer le meilleur produit et une expérience améliorée. « Les clients veulent gagner du temps et automatiser le maximum de process. Cette dynamique est attendue par le marché et nous sommes fiers de l’avoir mis en place avec TravelPerk et de travailler en étroite collaboration technologique », conclut-il. Concernant un possible échange de données, Stéphane Baranzelli nous assure que chaque société gère ses propres données et qu’aucun sas intermédiaire n’existe entre les deux. Aucune donnée TravelPerk ne devrait donc pouvoir être stockée chez Spendesk et vice versa.