Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


ADP candidat au rachat de l'aéroport de Nice


C’est l’un des dossiers de la rentrée dans le transport aérien : la privatisation des aéroports de Lyon et de Nice. Dans un entretien aux Echos, le patron d’ADP Augustin de Romanet affirme l’intérêt d’Aéroports de Paris dans un investissement à Nice. Mais pas pour Lyon, et il s’explique.



Pour Augustin de Romanet, la position est claire : "Le succès du hub de Paris, qui offre plus de 20.000 connexions en moins de 2 heures chaque semaine, est lié à la puissance du réseau long-courrier d'Air France et de l'alliance Skyteam, qui offrent 900 destinations dans 173 pays. Si le centre de décision du hub de Paris quittait Paris, ça ne serait plus un hub aussi puissant. C'est pour cela que nous ne serons pas candidat au rachat de la part de l'Etat dans Aéroports de Lyon, le développement de Lyon risquant de concurrencer le hub de Paris et donc Air France".

Dans cet entretien aux Echos,  le PDG d’ADP estime en revanche que "Le cas de Nice est différent. Il ne présente pas le même problème. Aussi allons-nous regarder l'aéroport de Nice". Et il ne sera pas le seul, d'autres candidats ayant annoncé leur intention de se positionner sur le principal aéroport de la région PACA.