Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aérien: le Golfe a presque autant d'appétit que la Chine


Après avoir annoncé que la Chine aurait besoin de plus de 6300 avions d’ici 20 ans (5 400 appareils selon Airbus), Boeing calcule qu’il en faudra aussi 3.180 pour le Golfe au cours des 20 prochaines années, soit une facture d’environ 730 milliards de dollars par Boeing.



DR S.Finn - Fotolia.com
DR S.Finn - Fotolia.com
"La croissance du trafic au Moyen-Orient continue de progresser à un rythme sain et devrait augmenter de 6,2% par an pendant les 20 prochaines années", affirme Randy Tinseth, vice-président de Boeing Commercial Airplanes. De quoi remplir quelques carnets de commande et éventuellement rassurer les investisseurs des constructeurs aéronautiques.
Boeing va dans le détail puisque le constructeur estime que les gros porteurs devraient représenter un peu moins de la moitié des nouveaux avions, alors qu’ils ne représentent que 23% de la demande au niveau mondial. Un signe de la montée en puissance des compagnies du Golfe sur les vols long-courrier.