Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Aéroport de Nice: l’agent soupçonné de radicalisation religieuse récupère son accréditation


L’agent de sécurité de l’aéroport de Nice dont l’accréditation avait été révoquée il y a deux mois par le Préfet, a récupéré le précieux sésame. La décision reposait sur des témoignages mais non sur une enquête complète.



Le Préfet des Alpes-Maritimes n’a pas contredit la décision du tribunal administratif de Nice. Il a indiqué dans un communiqué qu'il allait redonner définitivement son «habilitation» à l’agent de sûreté de la plate-forme aérienne dépossédé de ce document après avoir été soupçonné de «radicalisation religieuse». Il explique «Le changement de comportement, les attitudes et les propos prêtés à M. Mekchouche, qui avaient été jugés incompatibles avec les exigences de la sûreté, n'ont fait l'objet que d'un signalement et non d'une note ou d'un document écrit émanant des services spécialisés comme le demande le juge administratif». Il ajoute avoir «dans ces conditions décidé de restituer à M. Mekchouche son habilitation».
Le tribunal administratif de Nice avait suspendu, le 24 janvier 2014, l’arrêté qui avait retiré les accréditations nécessaires à l’agent pour travailler sur la plate-forme. Il avait estimé que la décision du préfet reposait sur «des affirmations» et non sur «une note reprenant les conclusions de l'enquête des services de renseignements spécialisés».