Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Air France ne participera pas, en l'état, à l'augmentation de capital d'Alitalia


Alitalia s’était donnée du temps pour convaincre Air France-KLM de la suivre dans son projet d’augmentation de capital. Mais le groupe franco-néerlandais a déjà tranché. Il n’y prendra pas part... Du moins en l'état du projet. Car dans le monde de l'aérien," jamais" n'existe pas.



Air France-KLM a annoncé, le 14 novembre 2013, qu’il ne participera pas à l’augmentation de capital d’Alitalia. «Air France-KLM ne souscrira pas à l'augmentation de capital. En effet, même si le volet industriel du nouveau plan présenté hier (le 13 novembre) par Alitalia va dans la bonne direction et reçoit le plein soutien d'Air France-KLM, les indispensables mesures de restructuration financières ne sont toujours pas réunies», a expliqué le groupe franco-néerlandais qui détient 25 % du transporteur italien. Néanmoins, la holding a prévu de transformer ses obligations convertibles en actions à l'issue de l'augmentation de capital. «Cette opération permettra d'améliorer les fonds propres d'Alitalia tout en conservant des liens étroits au travers de la participation d'Air France-KLM au capital d'Alitalia», précise t-elle.
Si l’entreprise ne participe pas à la recapitalisation de l’Italienne, elle ne veut pas couper les ponts pour autant. «Air France-KLM confirme son engagement à rester un partenaire loyal et sérieux d'Alitalia, dans la continuité du partenariat industriel actuellement en place», explique t-elle. Ce partenariat de 8 ans a été noué en 2009.