Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia se tourne vers le carburant alternatif


La compagnie italienne a signé une lettre d’intention avec le groupe Solena pour la production de biocarburant à partir de déchets urbains solides. Les dirigeants de la compagnie espèrent réduire les émissions de CO2 jusqu’à 96%.



Alitalia se tourne vers le carburant alternatif
L’accord signé entre les deux entreprises s’inscrit dans le cadre du programme Green Sky, qui avait déjà vu British Airways rejoindre la démarche environnementale. La chasse au vert continue donc, tandis que Lufthansa a déjà annoncé qu’elle utiliserait du biocarburant dès le mois d’avril pour ses vols intérieurs.
Alitalia et Solena prévoient la construction d’une usine capable de reconvertir des déchets solides urbains (biomasse mixte) en une part importante de carburant nécessaire aux avions de la compagnie, afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre et de garantir la stabilité des approvisionnements. Alitalia entend ainsi réduire la consommation en kérosène traditionnel et donc les émissions de CO2 dans l’atmosphère, jusqu’à 96% selon la compagnie.