Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia va se cabrer de bonheur avec un nouveau boss


C’est un homme emblématique en Italie. Une fierté nationale qui a redonné ses lettres de noblesse au sport automobile transalpin. Luca Cordero di Montezemolo, ancien patron de Ferrari, prend les commandes d’Alitalia. Son objectif: lui donner une renommée internationale.



Contrairement à ce que laisse entendre dans la presse le Marquis de Montezemolo, il n’aura pas les coudées totalement franches pour agir. James Hogan, le patron d’Etihad, va veiller de près aux décisions que voudra prendre le nouveau dirigeant d’Alitalia.
Première obligation pour la compagnie italienne: faire des économies sérieuses tant sur l’exploitation qu’au niveau du personnel. 2400 personnes restent encore sur la sellette. 1000 salariés sont déjà partis fin octobre et 460 devrait quitter la compagnie à la fin décembre. Le renouvellement de la flotte, largement financé par Etihad, est engagé. Il reste à savoir le poids réel de la compagnie du Golfe sur le nouveau dirigeant, connu pour ne pas se laisser imposer de décisions qu’il ne partagerait pas.