Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Alitalia vise la rentabilité pour 2017


Appuyée par Etihad, Alitalia a présenté le 20 janvier 2015 la stratégie adoptée pour être à nouveau rentable en 2017. La compagnie italienne va repenser son programme de vols, ses partenariats mais également donner un coup de jeune à sa marque.



Si Alitalia ne remet pas en cause ses relations avec les membres Skyteam et plus particulièrement Air France-KLM et Delta, elle mise sur ses liens avec Etihad pour revenir dans le vert. Elle compte augmenter ses correspondances avec le transporteur d'Abu Dhabi. Elle a aussi annoncé la mise en place d'un partenariat avec Airberlin et NIKI, autres compagnies proches de l'entreprise du Golfe. Elle prévoit également de travailler plus étroitement avec Air Serbia et Etihad Regional.

Un programme repensé
Alitalia a décidé d'avoir 3 hubs en Italie. Elle proposera davantage de vols long-courriers depuis Milan Malpensa. Elle va en effet ajouter 13 liaisons hebdomadaires dont un vol quotidien vers Abu Dhabi, 4 fréquences par semaine vers Shanghai ou encore des vols supplémentaires vers Tokyo depuis cette plate-forme.
Elle compte aussi développer les correspondances avec les hubs de ses partenaires depuis le second aéroport milanais, Linate.
A Rome Fiumicino, sa troisième base, la compagnie va étoffer son offre internationale mais également son offre court et moyen-courrier. Elle lancera de nouvelles dessertes depuis la capitale italienne comme Berlin, Düsseldorf, San Francisco, Mexico, Santiago (Chili), Beijing et Séoul. New York, Chicago, Rio de Janeiro et Abu Dhabi seront renforcées.
Le transporteur transalpin souhaite enfin améliorer sa connectivité avec l'aéroport d'Abu Dhabi avec des vols quotidiens depuis Venise, Milan, Bologne, Catania et lancer de nouvelles fréquences Rome – Abu Dhabi.

Redevenir une compagnie Premium en Italie
Luca di Montezemolo, président d'Alitalia, a expliqué n'avoir «aucun doute que la compagnie que nous dévoilons aujourd'hui deviendra à nouveau une compagnie italienne premium reconnue dans le monde entier». Pour y parvenir, le transporteur veut replacer le client au centre de ses préoccupations grâce à un nouveau produit et des services standardisés dans toute la compagnie. De nouveaux repas seront proposés tandis que les voyageurs d'affaires découvriront le nouveau look des lounges de Rome, Milan Malpensa et Milan Linate. En outre, un Customer Excellence Training Academy va former les employés.

Une nouvelle marque
Alitalia va lancer une nouvelle marque et une nouvelle identité visuelle qui s'inspire de l'essence de l'Italie. La livrée des avions ainsi que les uniformes des employés seront modernisés. La compagnie assure toutefois que son nom ne sera pas modifié.

La flotte optimisée
Alitalia va travailler avec Etihad et ses partenaires pour améliorer l'efficacité de leur flotte commune. Ainsi la compagnie italienne va remettre 14 Airbus A320 à Airberlin. Il est également possible qu'elle obtienne de nouveaux avions par le biais d'une nouvelle commande ou d'une commande existante d'Etihad.