Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Berlin cherche des investisseurs privés pour son nouvel aéroport


Berlin cherche des investisseurs privés pour l'aéroport international Willy Brandt dont l'ouverture a été maintes fois reportée. Selon le Bild am Sonntag, plusieurs holding comme Macquarie et JPMorgan auraient été contactées.



Plusieurs investisseurs auraient été contactés pour prendre une participation dans le futur aéroport de Berlin. Des données confidentielles leur auraient été remises afin qu'ils puissent présenter des propositions, selon le journal allemand. Le porte-parole de la plate-forme a indiqué de son côté qu'il n'avait aucune nouveauté concrète à annoncer concernant une privatisation partielle de l'installation. Il a simplement rappelé que l'entreprise était en phase de "pré-notification" avec la commission européenne. C'est à dire qu'elle doit démontrer le retour sur investissement potentiel pour un investisseur privé. Il a ajouté que cette démarche n'aboutirait pas forcément sur une opération.

L'aéroport international Willy Brandt devait ouvrir fin 2011 mais le lancement a été plusieurs fois retardé en raison de problèmes techniques sur l'installation. L'ouverture est maintenant prévue pour fin 2017. Le projet qui a coûté son poste à l'ancien maire de la ville, a déjà nécessité une enveloppe de plus de 5 milliards d'euros. Actuellement les parts de cet aéroport sans avion sont détenues par la municipalité de Berlin, le Land du Brandebourg et l’État fédéral allemand. Bild assure qu'ils vont recevoir un rapport détaillé sur l'intérêt d'une privatisation partielle à la fin de l’année. Le journal précise aussi que l’État fédéral a déjà prévu de vendre sa participation de 26% une fois l'installation opérationnelle.