Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 4 Mars 2014

Best Western: 2013, une année difficile


Best Western a présenté ses résultats 2013, le 4 mars 2014. L’année a encore été marquée par la crise. La coopérative hôtelière a ainsi enregistré une croissance ralentie. En France, elle poursuit sa stratégie de montée en gamme et le développement de ses services digitaux.



Hôtel Best Western Chinon
Hôtel Best Western Chinon
Best Western affiche au niveau mondial un chiffre d’affaires centralisé de 1,427 milliard de dollars, soit une progression de 3,5 %. «Un résultat satisfaisant dans un contexte économique de crise», estime la coopérative hôtelière. En outre, le nombre de nuitées a progressé de 2,6 % pour atteindre 13,34 millions tandis que son prix moyen a légèrement progressé pour s’établir à 107,07 dollars (+0,9 %).

En revanche, les résultats présentent un léger repli en France. Au travers de sa centrale de réservation, Best Western France a enregistré un chiffre d’affaires de 46,75 millions d’euros, soit une chute de 4,32 % par rapport à 2012. La baisse est également de mise pour le nombre de nuitées puisqu’il est de 387 000. Cela représente une chute de 2,27 % par rapport à 2012. Le prix moyen par chambre présente aussi une légère diminution avec 120,60 euros (-2,11 %). «2013 a été une année difficile», reconnaît Olivier Cohn, Directeur Général de Best Western France à l’occasion de la présentation de ce bilan le 4 mars 2014. «Mais Paris souffre moins que la province. Les disparités régionales sont de plus en plus marquées» ajoute t-il.

Les entreprises négocient de plus en plus

Si 2013 s’est révélée être un challenge pour Best Western, elle l’est également pour les entreprises françaises. La clientèle Corporate, attentive à ses dépenses, demande de plus en plus des tarifs négociés. «Auparavant les travel manager négociaient des tarifs pour le Top 10 de leurs destinations. Maintenant pour réduire les coûts, ils demandent plus de destinations», explique Olivier Cohn. Il remarque également que les entreprises, dont les réservations se font encore beaucoup en off-line, montrent une réelle volonté d’avoir recours à des outils pour améliorer leurs analyses et leur politique voyage. «Cette évolution avait déjà été observée, mais la crise l’a véritablement accéléré».

Une montée en gamme du catalogue

Entre l’arrivée de la nouvelle classification des hôtels et l’arrivée de l’enseigne Best Western Plus en 2011, on observe une montée en gamme des établissements de Best Western France. Elle compte 276 Best Western (-1,42 %), 22 établissements Best Western Plus (+29,4 %) et toujours 20 Best Western Premier. En outre, plus de la moitié des nouveaux établissements sont issus des deux enseignes haut de gamme. Désireuse de valoriser la singularité et la personnalité de ses établissements, tout en veillant à la cohérence de la décoration et la satisfaction du client, la marque poursuit son plan de rénovations. Ainsi quatre hôtels sur dix ont déjà été audités en 2013. Elle devrait ainsi atteindre son objectif et avoir audité l’ensemble de son portfolio en 2015. En plus de ses 17 nouveaux établissements de 2013, Best Western prévoit d’accueillir 22 nouvelles adresses cette année notamment à Paris, en banlieue parisienne (Clichy), mais aussi en province comme à Lille, Nantes, Arcachon.

Perspective 2014

Olivier Cohn prévient: «2014 sera une année encore compliquée. Pour l'instant, on n'observe pas encore de frémissement de l'activité, le 1er trimestre a été très calme, on s'attend à un léger rattrapage à partir d'avril, mais un véritable redémarrage global ne pourra être envisagé que lorsque la conjoncture économique dans son ensemble sera plus forte».

Cette année, Best Western France compte développer le chiffre d’affaires sur ses propres canaux de réservation. «Pour cela nous allons renforcer notre programme de fidélisation. Il proposera par exemple des offres spéciales tous les jours aux porteurs de carte. Mais ses changements seront présentés plus en détail en avril prochain». La marque dont 55 % du chiffre d’affaires 2013 a été généré sur le canal Internet direct et 4,2 % (2,1 millions d’euros) via le canal mobile travaille également à renforcer sa stratégie et ses services digitaux. Dans cette optique, un portail dédié aux PME TPE va voir le jour au 2eme semestre 2014.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.