Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Cebu Pacific veut se lancer à l'International malgré la liste noire


Avec ses futurs 8 Airbus A330-300, la low cost de Philippines Cebu Pacific souhaite s’engager sur le marché du long-courrier pour se rendre tout simplement là où des communautés importantes de Philippins se sont installées, c'est-à-dire, l’Australie, le Moyen-Orient, l’Europe et les États-Unis. Espérant ainsi ne plus figurer sur la liste noire européenne.



Cebu Pacific veut se lancer à l'International malgré la liste noire
La low cost de Manille Cebu Pacific compte ajouter 8 Airbus A330-300 à sa flotte. Ces nouveaux appareils d’une autonomie de vol d’environ 11 heures lui permettront de se lancer sur le marché du long-courrier vers l’Australie, le Moyen-Orient, l’Europe et les USA. La compagnie prévoit le déploiement de son projet pour le troisième trimestre 2013. Mais de nombreux experts du monde aéronautique doutent de sa viabilité. La sécurité des avions philippins dont ceux de Cebu Pacific est jugée insuffisante par l’Union Européenne et les États-Unis. Les transporteurs de ce pays sont donc frappés de restrictions de vols dans le ciel de ces deux grandes destinations. De plus, l’aventure internationale d’AirAsia X a montré les limites du modèle low cost long-courrier. Cebu Pacific se concentre pour le moment sur l’étude du marché australien et du Moyen-Orient en attendant que les améliorations techniques mis en œuvre par l’Autorité de l’Aviation Civile des Philippines permettent la levée des sanctions américaines et européennes.