Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Cultivez la discrétion en voyage d’affaires!


Protégez votre matériel, sachez vous faire discret dans les pays à risques mais aussi, tenez votre langue ! Des conseils évidents souvent oubliés. La preuve : un voyageur d’affaires trop bavard fait désormais le buzz sur les réseaux sociaux !



Pour des raisons de sécurité, en particulier pour éviter le piratage, il convient de gérer au mieux la discrétion de son matériel : vérifier que l’écran de l’ordinateur n’est pas visible par les passagers derrière vous, utiliser le wifi avec circonspection, éviter d’être couvert de logos dans l’aéroport. Sans être de la paranoïa, c’est de la gestion de pur bon sens. Il faut y ajouter que le bavardage et la vantardise sont à exclure de vos propos. Gare aux conversations débordantes !

La photo d’un américain qui parlait trop fort de ses histoires extra conjugales circule désormais sur le net. Elle a été prise par une utilisatrice de Facebook, agacée - on peut même dire exaspérée - d’avoir subi pendant deux heures dans un train de Philadelphie les vantardises d’un groupe masculin qui se moquait d’épouses trop stupides pour s’apercevoir de leur infortune. Le téléphone portable lui a servi de mouchard, elle a pris une photo et prié ses amis de faire circuler sur le net l’image du matamore avec ce message : «Si c'est votre mari, sachez que j'ai supporté durant un trajet en train de 2 heures depuis Philadelphie, ce loser et ses amis qui se vantaient de leurs histoires extraconjugales et tapaient sur leurs épouses, qu'ils jugeaient trop stupides pour comprendre ce qui se passe ». Juste après la publication, l’image et le commentaire avaient déjà été partagés largement, de quoi parvenir sous les yeux des épouses en question ou de l’entreprise du voyageur d’affaires… Avouez que la pub n'est pas terrible !

A New York,
Philippe Lantris

Mardi 11 Juin 2013


Notez