Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 14 Mai 2014

Des sanctions pour les avions du Mundial





A à un mois de la Coupe du monde de football, le Brésil a mis en place des règles très strictes pour la circulation des avions et menacent les compagnies aériennes de sanctions si elles ne les respectent pas. Des amendes pouvant aller jusqu'à 40.000 dollars à ceux qui passeront outre les règles fixées pour les décollages et atterrissages, que ce soit les compagnies aériennes brésiliennes ou étrangères ainsi que les propriétaires d'avions privés. Seront punis également ceux qui réservent un "slot" (créneau horaire pour atterrir ou décoller) et ne l'utilisent pas ou l'utilisent en dehors de l'horaire fixé et ceux qui atterrissent sans avoir réservé de "slot". Les pilotes brésiliens "qui piloteront des avions privés pourront voir leur licence suspendue jusqu'à 180 jours et l'opérateur pourra perdre tous les slots qu'il a demandés d'ici à la fin du Mondial (12 juin-13 juillet)", souligne l'agence nationale d'aviation civile (Anac) dans un communiqué.