Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Deux compagnies nigérianes ont suspendu leurs vols


En moins de 24 heures, deux compagnies aériennes nigérianes ont annoncé la suspension de leurs services en raison de difficultés financières et logistiques. Si les premières communications laissaient peu d'espoir pour une reprise des activités, les deux entreprises ainsi que l'autorité de l'aviation civile du Nigeria (NCAA) assurent maintenant que ces arrêts ne sont que temporaires.



Le ciel du Nigeria, pays fortement touché par la baisse du prix du pétrole, connaît des difficultés. Moins de 24 heures après l'annonce de la suspension des vols d'Aero Contractors le 1er septembre 2016 , une seconde compagnie régionale a stoppé ses activités : First Nation Airlines.

Outre les difficultés financières entraînées par la chute de la demande ainsi que la dévaluation du Naira face au dollar, les deux compagnies se trouvent bloquées au sol en raison du programme de maintenance de leurs avions. Toutes deux doivent effectuer des opérations qui les laissent chacune avec un seul appareil. Or la réglementation nigériane interdit aux transporteurs de poursuivre leurs activités s'ils n'ont qu'un seul avion apte à voler.

Ces annonces causent de vives inquiétudes dans le pays rentré en récession, la NCAA a assuré que le secteur aérien nigériane n'était pas en danger. "Au contraire, ces compagnies ont simplement suspendu leurs opérations temporairement pour leur permettre d'entreprendre certaines refontes opérationnelles et renforcer leurs revenus".

Si les premières communications des deux compagnies n'évoquaient pas de dates de reprise. Elles se montrent maintenant plus optimistes. Aero Contractors assure sur son site que l'arrêt est temporaire tandis que First Nation Airlines avance une date de reprise : le 15 septembre.