Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 22 Mars 2013

Dix mesures pour améliorer le transport en Ile de France



Le Ministre des Transports Frédéric Cuvillier a présenté jeudi 22 mars un ensemble de dix mesures destinées à améliorer la fiabilité des transports en commun en Ile-de France. Sept milliards d'euros doivent être investis d'ici à 2017.



Dix mesures pour améliorer le transport en Ile de France
C’est un budget de 7 milliards d’euros qui doit être affectés d’ici 2017 par les pouvoirs publics à la modernisation du réseau des transports franciliens, en coordination avec le "plan de modernisation" élaboré par la région. Le RER fait figure de grand gagnant de ce plan et pour cause : il accueille plus de 3 millions de voyageurs par jour, soit environ 80 % du total du réseau ferroviaire régional.
Au programme, le prolongement du RER E à l'ouest. Il dessert actuellement l’est de l’Ile-de-France depuis la gare Haussmann-Saint-Lazare. Son prolongement à l’ouest vers La Défense et Mantes- la-Jolie permettrait de décongestionner le RER A. Le projet vient d’être déclaré d’utilité publique. Début des travaux en 2015.
Les lignes A et B du RER, actuellement co-exploitées par la SNCF et la RATP devraient être intégrées, avec une direction unique dès octobre prochain pour la ligne B. Pour la ligne A, un groupe de travail devra définir avant la mi-2013 "les modalités de la mise en place d'un centre de commandement unifié".
Réseau Ferré de France (RFF), le gestionnaire du réseau, et la SNCF ont également recensé un ensemble de projets réalisables d'ici à 2017 sur les lignes A, B, C et D du RER afin d'améliorer le confort du client et la robustesse de l'exploitation. C’est par exemple la rénovation des quais, de gares, de souterrains, la mise en place d’abris filants, de mobilier de quai, l’amélioration de l’information des voyageurs (affichage et sonorisation), la sécurisation des gares (traitements anti graffitis et élargissement des zones d’action couvertes par le réseau radio de sécurité de la SNCF en Ile-de-France). Des clôtures doivent être installées pour limiter les actes de malveillances et autres vols de câbles.
Le dispositif prévoit également la mise au point d'ici le mois de juin de mesures plus efficaces pour traiter les perturbations consécutives aux suicides, dont 450 sont recensées chaque année en Ile-de-France.
Le détail des mesures annoncées par F. Cuvillier se retrouve ici