Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Dublin a validé l'offre d'IAG pour Aer Lingus


IAG est parvenu à convaincre Dublin: le gouvernement irlandais accepte que le groupe aérien – maison-mère de British Airways et Iberia - rachète ses 25,1 % d'Aer Lingus. La vente doit encore obtenir le feu vert du Parlement. Et le groupe IAG doit également convaincre Ryanair, qui possède 29,8% du capital d'Aer Lingus.



Le gouvernement irlandais accepte de vendre ses 25,1% d'Aer Lingus à IAG. Le ministre des Transports, Paschal Donohoe, a expliqué que la maison-mère de British Airways et d'Iberia avait fourni des «informations additionnelles» et des «engagements» satisfaisants. Le groupe aérien a ainsi assuré qu'il maintiendrait un siège d'Aer Lingus à Dublin et les créneaux de décollage de Londres Heathrow du transporteur irlandais.

Pour obtenir Aer Lingus, IAG a présenté une offre à 2,55 euros par action, soit environ 1,35 milliard d'euros au total mais le groupe doit maintenant encore franchir une étape: convaincre la compagnie irlandaise Ryanair de lui céder ses parts, lui permettant ainsi de contrôler pleinement la compagnie irlandaise. Le porte-parole de la low cost, Robin Kiely, a indiqué: «Notre position n'a pas changé. Le Conseil d'administration de Ryanair étudiera tout offre en fonction de ses mérites, si une offre se présente».

De son côté, Willie Walsh, directeur général d'IAG, prévient: «La proposition que nous avons faite est la limite de ce que nous sommes prêts à offrir». Il précise: «Nous espérons que Ryanair la considérera comme une offre attractive pour sa part dans Aer Lingus et nous allons voir ce que vont dire Ryanair et le conseil de Ryanair».