Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


EasyJet condamnée à nouveau pour discrimination envers un passager handicapé


La passagère en fauteuil roulant qui poursuivait EasyJet pour l’avoir débarqué du vol Paris-Nice où elle avait pris place le 21 mars 2010 a eu gain de cause. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné - le 4 mai 2012- la low cost à 5.000 euros d'amende.



EasyJet condamnée à nouveau pour discrimination envers un passager handicapé
Une nouvelle fois reconnue coupable de discrimination envers un passager souffrant d’un handicap moteur, EasyJet va devoir verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la voyageuse en fauteuil roulant et 4 000 euros à l'Association des paralysés de France (APF), également partie civile pendant la procédure. Le commandant de bord de l’appareil cité le 16 mars 2012 aux cotés de sa compagnie a été relaxé par le tribunal. La plaignante Marie-Patricia Hoarau l'avait fait citer pour avoir demandé son débarquement de l’avion car elle n’était pas accompagnée. Le juge a estimé que le pilote s’était «borné, après avoir activement recherché et trouvé une solution adaptée permettant le maintien à bord de la passagère, à exécuter la décision de débarquement». En effet, des volontaires s’étaient proposés pour jouer le rôle d’accompagnant pendant le vol mais la direction avait refusé l’offre, la demande d’accompagnateur devant être faite au préalable au sol.