Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


EasyJet n’a pas (trop) plongé grâce aux voyageurs d’affaires


EasyJet aurait-t-elle fait le bon choix en pariant sur les voyageurs d’affaires ? C’est ce que semble indiquer les résultats de son premier semestre publiés le 9 mai 2012. Bien qu’elle enregistre une perte avant impôts à 112 millions de livres, elle présente une amélioration par rapport à la même période de l’exercice précédent (-153 millions).



EasyJet n’a pas (trop) plongé grâce aux voyageurs d’affaires
EasyJet explique en partie cette amélioration de son résultat de 41 millions de livres - malgré l'augmentation des coûts de carburant de 87 millions de Livres - par une gestion minutieuse des capacités, des initiatives améliorant le revenu et un contrôle strict des coûts, ainsi que le peu de perturbations observées sur cette période par rapport aux années précédentes.
En plus de la hausse de 11,9 % du revenu total par siège, le nombre de passagers transportés est en hausse de 5,4 % à 25,2 millions. La compagnie a, par ailleurs, indiqué avoir développé sa part de marché sur le voyage d’affaires court-courrier pendant l'exercice. Il est vrai que, depuis plusieurs mois, la low-cost fait du pied aux professionnels en multipliant les offres pour les séduire comme la mise en place des billets flexi, l’extension de son intégration sur Amadeus et l’attribution des sièges testée sur quelques destinations européennes dont Roissy. En plus de Londres et Marrakech, les vols vers Glasgow et Malaga au départ de Paris vont maintenant participer également à l’expérience.
Malgré ces éléments positifs, la directrice générale du groupe Carolyn McCall reste prudente «Le contexte économique demeure incertain et l'industrie aéronautique fait face à des vents contraires, tels que la récente hausse de la taxe passagers (APD) au Royaume-Uni» mais elle assure que «EasyJet est bien placée pour présenter de bons résultats aux actionnaires».