Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Evitez de transiter ou dormir à l'aéroport de Beauvais!


Le site Sleepinginairport a une nouvelle fois distribué les bons et mauvais points aux aéroports. Si les plates-formes asiatiques ont encore brillé en 2015, les installations françaises, et surtout Beauvais, n'ont pas convaincu les voyageurs. La piste picarde est même considérée dans ce sondage comme le pire aéroport européen. Elle est également classée 2ème pire aéroport où dormir et 10ème pire tarmac au monde.



Le pire aéroport où être bloqué une nuit est celui de Reykjavik-Keflavik, en Islande. Les internautes de Sleepinginairport ont ensuite désigné Paris Beauvais. Outre son manque d'offres hôtelières à proximité et son éloignement de Paris, les passagers reprochent à l'installation son manque de sièges et de confort dans le terminal. La troisième marche de ce classement 2015 peu glorieux est occupé par l'aéroport italien de Bergame. Viennent ensuite London Luton, et Christchurch International Airport, en Nouvelle Zélande. On peut ensuite citer New York City LaGuardia, Brussels Charleroi ou encore Rome Fiumicino, touché cet été par un incendie. Le top10 se clôture avec les plates-formes de Sydney et de Los Angeles.

La 1ère place du classement global du pire aéroport est occupée par Port Harcourt International Airport, au Nigeria. Il est suivi par Jeddah King Abdulaziz International Airport en Arabie Saoudite et Kathmandu Tribhuvan International Airport, au Népal. L'aéroport de Tashkent, en Ouzbékistan, est 4ème tandis que celui de Caracas est 5ème. La plate-forme low-cost de Beauvais obtient ici la 10ème place.

Au niveau européen
Beauvais ne fait pas mieux dans le classement européen, il est désigné comme pire aéroport en Europe. Le Santorini Thira National Airport (Grèce) grimpe sur la seconde marche de ce podium. Il est suivi par deux autres installations grecques : Rhodes et Crête Heraklion International Airport. La 5ème place est tenue par Berlin Schönefeld International Airport. Viennent ensuite Corfou, Rome Ciampino, Brussels Charleroi, Bergame et London Luton.

Les aéroports asiatiques sont toujours bons élèves
Les voyageurs d'affaires qui ont de longues correspondances sur Singapore Changi pourront sans difficulté s'offrir quelques heures de sommeil. Il a été nommé meilleur aéroport où dormir. Il est suivi par Séoul Incheon et Helsinki. Le Top 5 se clôture avec la plate-forme de Munich et Vienne.

Au niveau mondial, les aéroports asiatiques s'offrent les 5 premières places du classement avec une nouvelle fois Singapore Changi, Séoul Incheon, Tokyo Haneda, Taipei Taoyuan et Hong Kong. L'installation de Munich – 6ème – est la première plate-forme européenne citée. Elle est suivie par Helsinki, Vancouver, Kuala Lumpur international Airport et Zurich Kloten.

Ainsi le meilleur aérogare européen est celui de Munich. Viennent ensuite les pistes de Helsinki, Zurich, Porto Francisco Sá Carneiro Airport au Portugal et Tallinn, en Estonie. Les deux seuls aéroports français présents dans ce classement européen sont Nice, avec la 28ème place sur 50 puis EuroAirport (Mulhouse, 30ème).