Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 1 Mai 2013

Frédéric Cuvillier valide le tracé Picardie-Roissy



Le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, a annoncé, le 30 avril 2013, avoir retenu le projet de tracé dit «centre–nord» pour la réalisation du barreau ferroviaire de 7 km qui permettra de relier la ligne classique Paris - Creil - Amiens à la LGV d'interconnexion ouest de l'Île-de-France à Roissy.



Frédéric Cuvillier valide le tracé Picardie-Roissy
Le projet permettra de relier Amiens et Creil au réseau de lignes à grande vitesse vers Lyon et Marseille, Strasbourg ou encore Nantes et Bordeaux, grâce à des TGV directs empruntant le contournement de la capitale par Roissy et Marne-la-Vallée. Ainsi les voyageurs d’affaires n’auront pas à changer de gare au cœur de Paris. Les temps de parcours seront alors réduits de l'ordre de 30 minutes. Il permettra également de faire circuler des TER pour des déplacements domicile-travail entre la Picardie et le pôle d'emplois que représente Roissy. «Ce projet de barreau ferroviaire, ses raccordements et les aménagements qui en découlent sur les voies et dans les gares existantes, feront l'objet d'études plus poussées, notamment concernant leurs impacts environnementaux, afin de permettre de constituer le dossier de la future enquête publique», prévient le ministère. L’enveloppe de cette réalisation est estimée à 306 millions d'euros.
La liaison ferroviaire Roissy-Picardie est, comme l'ensemble des autres grands projets d'infrastructures, actuellement examinée par la Commission «Mobilité 21». Elle devrait rendre ses conclusions d'ici le mois de juin prochain. Frédéric Cuvillier s'est déclaré «confiant» sur le fait que la Commission saura prendre en compte les atouts du projet.