Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 20 Juin 2012

Gare à la vitesse en voyage d'affaires, les "radars tronçons" se déploient



Pas question dexcès de vitesse pour arriver à l'heure au rendez-vous : plus que jamais la vigilance est de mise pour ne perdre ni points ni permis. A partir de ce mercredi, des "radars-tronçons" capables de calculer une vitesse moyenne se déploient sur les routes en plus des radars fixes.



Gare à la vitesse en voyage d'affaires, les "radars tronçons" se déploient
La formule existe déjà en Italie, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou aux Pays-Bas notamment, et dès 2010, le ministère des Transports évoquait une baisse de 50% de la mortalité sur les portions de route ainsi surveillées. Contrairement aux radars fixes traditionnels qui "flashent" au passage des véhicules en excès de vitesse, les radars-tronçon mesurent la vitesse moyenne sur "une section de plusieurs kilomètres, et non plus seulement en un point", explique la Sécurité routière. Le premier équipement de radar "vitesse moyenne", ou "radar-tronçon", sera mis en place ce mercredi sur la commune de Beure (Doubs) dans le tunnel sur la RN57 contournant Besançon. Le second sera posé le 26 juin en Loire-Atlantique sur le pont de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), et le troisième courant juillet sur la RN21 à Pujols (Lot-et-Garonne). Toujours précédés d'un ou plusieurs radars pédagogiques qui signalent la vitesse aux conducteurs sans sanctionner, "Ces dispositifs verbaliseront les conducteurs en infraction à partir du mois d'août, après une période de test", et par la suite "une quarantaine d'équipements supplémentaires seront mis en place d'ici à la fin de l'année en France métropolitaine", indique la Sécurité routière.



1.Posté par Eric le 20/06/2012 15:53
Et à quand sur les autoroutes, endroit le plus simple pour y calculer des vitesses par tronçons?

Ah oui..., j'oubliais, cela va gêner passablement certaines personnes influentes et financièrement aisées, qui ne pourront plus utiliser leurs rutillants véhicules de "m'as-tu vu" en toute liberté...

Et pourtant, quelle évolution dans l'éducation de l'ensemble des conducteurs.