Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 15 Avril 2014

Hausse des prix à la pompe attendue pour le week-end de Pâques



Les prix des carburants stagnent depuis deux semaines selon les relevés hebdomadaires publiés par le ministère de l’Écologie et de l’Énergie, le 14 avril. Mais attention aux hausses ponctuelles : le comparateur Carbeo prévoit une augmentation des tarifs à la pompe pour le week-end de Pâques, en raison de la crise ukrainienne.



Les tensions en Ukraine se répercutent sur les prix du pétrole, selon Carbeo. Le cours du baril de brent a grimpé à 108,66 dollars, le 15 avril 2014. Il se rapproche ainsi de son niveau le plus important des 5 dernières semaines : 109,12 dollars. «Malgré le léger repli lors de la séance asiatique, les cours du pétrole se maintiennent solidement à un niveau élevé. La crise en Ukraine ne va pas se débloquer et devrait continuer à soutenir les cours dans un avenir proche», a expliqué à l’AFP Tan Chee Tat, analyste chez Phillip Futures à Singapour. Cette hausse devrait se faire ressentir sur les prix à la pompe dans les prochains jours. Néanmoins, le portefeuille des automobilistes pourrait être sauvé par la reprise des explorations de pétrole en Libye. La pression sur le prix du baril deviendrait moins forte que prévu. En attendant, Carbeo l'assure «faire le plein de carburant pendant le week-end de Pâques coûtera plus cher». Autrement dit, si le réservoir est à moitié vide, il est temps de faire le plein!