Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Korean Air va être sanctionnée pour le scandale des noix de macadamia


Mécontente de se voir servir des noix de macadamia qu'elle n'avait pas demandées, la fille du PDG de Korean Air, également Vice-Présidente exécutive, avait exigé le débarquement de l'hôtesse et du chef de cabine du vol NewYork JFK - Séoul. Son esclandre a provoqué un scandale dans son pays. Face au tollé, Cho Hyun-Ah a démissionné de son poste. Mais l'affaire poursuit toujours la compagnie aérienne. Le ministre des Transports sud-coréen a annoncé que l'entreprise risquait de recevoir des sanctions.



La démission et les excuses de Cho Hyun-Ah au pays et aux employés mis en cause n'ont pas calmé les esprits. Le ministre des Transports sud-coréen a annoncé le 16 décembre 2014 qu'il prévoyait «d'infliger une interdiction de vol ou une amende à Korean Air». La compagnie peut faire face à une interdiction de vol pouvant aller jusqu'à un mois sur une ou plusieurs destinations. L'amende pourrait atteindre pour sa part 2 millions de dollars. Le ministre souhaite également que la «culture d'entreprise» de Korean Air soit examinée afin de déterminer si elle est dangereuse pour les passagers. En outre, une enquête avait été ouverte pour savoir si la demande de renvoi des membres d'équipage par la vice présidente de l'entreprise enfreignait les règles de sécurité aérienne. Les enquêteurs ont déjà répondu affirmativement à cette question.