Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La Chine devient menaçante face aux aspirations environnementales de l'Europe


On savait les compagnies américaines particulièrement hostiles au programme de Système d'Echange d'Emissions (SEE) mis en place par l’Union Européenne pour lutter contre l’effet de serre lié aux voyages aériens. La Chine vient de lancer un nouveau pavé dans la mare, en menaçant les compagnies européennes de représailles en cas de mise en place de cette taxe sur les vols assurés par des compagnies chinoises.



La Chine devient menaçante face aux aspirations environnementales de l'Europe
Si les États-Unis avaient été les plus éloquents pour s’opposer aux velléités écologiques de l’Union Européenne dans le domaine aérien, la Chine navigue désormais en vol groupé avec ses homologues américains. L’Association Chinoise des Transports Aériens (CATA) s’est ainsi refusée à reconnaître un système d’échange d’émissions qui s’avèrerait particulièrement coûteux pour ses membres. «Si l'UE persiste à vouloir mettre en œuvre ce plan, l'association recommandera fermement au gouvernement chinois de prendre des contre-mesures encore plus dures contre les vols en provenance et à destination de la Chine qui seront assurés par les compagnies aériennes des pays membres de l'UE» indique l’association dans un communiqué publié dimanche dernier.
Outre l’aspect financier, qui constitue là encore le nerf de la guerre, la légitimité même du système au-delà des frontières de l’Union Européenne pose problème. L’extension du SEE aux compagnies extra-européennes pourrait donc violer les conventions internationales.
La mise en place du Système d'Echange d'Emissions suscite donc des oppositions de poids, et semble bien menacer l’avenir du dispositif, ou au moins son efficacité.






1.Posté par Eric Videlier le 11/05/2011 08:29
La réaction des Etats-Unis, qui semblent outrés que le droit européen puisse être externalisé hors des frontières européennes est assez amusante ; en effet, les Etats-Unis sont la première nation à avoir à maintes reprises imposé son droit hors de ses frontières... Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

Concernant la Chine, c'est une réaction tout à fait normale pour un état dictatorial aux moeurs diplomatiques bien peu évoluées. La Chine est une nation qui n'agit que par la force et procédant par l'invasion systématique : invasion territoriale en envahissant le Tibet, invasion économique par l'aspiration des fonds étrangers et la main-mise sur les sociétés étrangères, et invasion démographique par l'installation de chinois (souvent en situation irrégulière) qui n'ont aucune véléité à l'insertion, privilégiant la création de guettos gérés par des mafias qui n'ont que faire des droits humains les plus élémentaires.

En fait, voilà le genre de situation qui montrera ou non si les élus européens ont vraiment une once de courage politique, ce dont je doute fortement.

2.Posté par loulou le 11/05/2011 21:19
je trouve que les chinois et les ameriquain on tout a fais raison de reagir ainsi .
il y a que les nentis qui vont pouvoir voyage avec des lois comme sa .
de toute facon avec l'europe on rend les français prauvre encore plus pauvre a cause du concurence deloyale de pays de l'est qui on pas les meme regle et les riche encore plus riche
quand tu a de la tune sait simple de delocalise en europe la ou sa coute le moins cher et vendre la ou sa coute le plus cher facile


http://www.la-maison-du-pass-partout.com