Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 18 Février 2014

La SNCB ne délaissera pas les petites gares



Les journaux La Libre Belgique et L’Echo ont révélé le 18 février 2014 que le nouveau plan de transport de la SNCB privilégierait les dessertes des grandes gares. La compagnie ferroviaire compterait ainsi supprimer les trains semi-directs baptisés IR au profit des lignes directes IC. Mais elle assure qu’elle ne délaissera pas pour autant les petites gares.



Selon les deux journaux belges qui ont obtenu le nouveau plan de transport appliqué en décembre prochain, les trains semi-directs laisseront leur place aux rames IC (directes entre les principales villes belges) et les L (trains omnibus). Le projet prévoirait également la suppression de 22 liaisons directes entre Quévy et Bruxelles pour qu’elles soient remplacées par des navettes. En outre, le trajet de la dorsale wallonne devrait être modifié afin qu’il débute à Namur et non plus à Liers. Après la publication de ces informations, le porte-parole de la SNCB a assuré dans le Soir «La desserte telle qu'on la connaît actuellement va perdurer». Il a ensuite ajouté «Les trains IR ne sont pas supprimés, seule la dénomination change. Il n'a jamais été dans l'intention de la SNCB de moins bien desservir les petites gares».

L’objectif du nouveau plan de transport attendu pour décembre 2014 est de faire face à l’augmentation du nombre de navetteurs. Selon SNCB, il garantira une meilleure ponctualité, des dessertes cadencées à des heures fixes et des correspondances mieux assurées «On ne pouvait plus renforcer le plan de 1998», explique le porte-parole de l’entreprise. «Tout a été remis à plat pour absorber l'augmentation connue et faire face à l'augmentation à venir du nombre de clients», a-t-il conclu.