Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La zone de turbulence traversée, Japan Airlines change de patron


Depuis son dépôt de bilan en janvier 2010, Japan Airlines a dû adapter son activité pour réduire sa dette mais également pour faire face aux conséquences du tremblement de terre du 11 mars 2011. Mais malgré ces difficultés, la compagnie a réussi revenir à l’équilibre et prévoit à nouveau son entrée en bourse. Pour cela, elle se dote d’un nouveau patron Yoshiharu Ueki qui travaille depuis 1975 dans la société. Il a été décrit comme un meneur d’homme par Kazuo Inamori, l’actuel président du Conseil d'administration, lors de la conférence de presse du 17 mars annonçant le changement de direction.



La zone de turbulence traversée, Japan Airlines change de patron
Avec une dette d'environ 17,5 milliards d'euros, Japan Airlines avait déposé le bilan en janvier 2010. Après une réorganisation drastique sous la forme notamment d’une réduction de son programme de vols, la compagnie asiatique est parvenue à assainir la situation et prépare maintenant son retour en bourse. Pour cela, elle a effectué son premier changement de direction en nommant à sa tête un nouveau patron : l’ancien pilote Yoshiharu Ueki, 59 ans. Il prendra ses fonctions lors de la prochaine assemblée générales des actionnaires en février prochain. Il remplacera Masaru Onishi qui va, lui, prendre la fonction de président du Conseil d'administration. Kazuo Inamori - qui occupe actuellement cette place - ne participera alors au Conseil que de façon honorifique. Pendant que le transporteur organisait son redressement financier, elle a dû faire face à la baisse de trafic aérien à la suite du tremblement de terre et la catastrophe nucléaire du 11 mars 2011. Mais la reprise a été observée dans le ciel japonais et JAL compte augmenter à nouveau ses activités. Elle a ainsi annoncé l’ouverture d’une route Narita-Boston fin avril avec l’arrivée du Dreamliner. L’avion sera également déployé entre Narita et Delhi, Moscou, Singapour ainsi qu'entre Haneda et les villes de Beijing et Singapour. Mais le nouveau patron Yoshiharu Ueki a convenu lors de la conférence de presse annonçant sa nomination le 17 mars, «Nous aurons encore à faire face à divers obstacles» sans plus de précision. La hausse des prix du carburant est sans doute sur la liste.