Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le Bourget voit grand pour le voyage d’affaires


L’aéroport Paris-Le Bourget veut conforter sa position de leader de l'aviation d'affaires en Europe en engageant un vaste programme de développement des activités et en s’intégrant au projet du Grand Paris. Nouveaux accès, nouvel hôtel, et à terme nouveau village d’entreprises : le Bourget va prendre une nouvelle dimension pour le voyage d'affaires, pour un investissement de 60 millions d'euros sur 4 ans de la part d'ADP.



Le Bourget voit grand pour le voyage d’affaires
L'aéroport veut répondre à la demande des opérateurs de service (FBO*) qui souhaitent s'installer sur le site de Paris-Le Bourget. Aéroports de Paris a donc décidé de mettre à disposition une surface totale de 24 000 m² pour accueillir les projets aéronautiques et l'implantation de terminaux privés. A l'horizon 2013, trois nouveaux opérateurs (FBO) ont d'ores et déjà manifesté leur intention de s'implanter sur l'aéroport d'affaires parisien : Comlux associé à Landmark, Rizon Jet, XJET. Unijet et Landmark, déjà présents sur le site, souhaitent quant à eux développer leurs installations. Aujourd'hui l'aéroport compte huit opérateurs de service : Avanced Air Support, Darta, Dassault Falcon Service, Jetex, Landmark, Unijet, Signature Flight Support, Universal Aviation France. Quinze compagnies aériennes spécialisées dans l'aviation d'affaires ont aussi leur base à Paris-Le Bourget.

L'aéroport favorise aussi l'accueil des entreprises du secteur tertiaire en créant un pôle d'excellence aéronautique. Le bâtiment s’étend sur 12 000 m², et la première tranche de travaux a été lancée en 2007. En 2011, Aéroports de Paris achèvera la rénovation du bâtiment. A cette occasion deux plateaux de bureaux de 2600 m² au total seront disponibles, sachant que l'un des deux est déjà loué au groupe Ségur. Le nouvel espace permettra de diversifier l'offre commerciale en proposant des bureaux mutualisés. Après la rénovation, en 2010, de sa façade et de 9 300 m2 de surface, le bâtiment à déjà pu accueillir Uni Air Entreprise et Unijet. En outre, les orientations de développement immobilier prévoient, d'ici 2020, la création d'un village d'entreprises de 15 000 m², qui accueillera des PMI-PME à vocation technologique. Pour accompagner le développement des infrastructures et des zones d'activités, Aéroports de Paris enrichit son offre de services à l'attention de ses clients. Un accord est en cours de négociation avec le groupe Ségur pour la construction d'un hôtel, le deuxième dans l'enceinte de l'aéroport. Cet hôtel de qualité 3 étoiles supérieur – Courtyard by Marriott – offrira 120 chambres et différents services, dont deux restaurants, un fitness center, une conciergerie ou un kiosque à journaux. L'hôtel devrait ouvrir ses portes pour le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE), en juin 2013. L'aéroport projette également de créer une nouvelle entrée dédiée à l'aviation d'affaires. Celle-ci déboucherait sur une esplanade, à proximité immédiate des terminaux privés et du futur hôtel, dans la zone centrale à l'est de l'aéroport. L’accès devrait, comme l'hôtel, être inauguré en juin 2013.

Le futur pôle hôtelier (©Agence d'architecture A. Bechu & Associés)
Le futur pôle hôtelier (©Agence d'architecture A. Bechu & Associés)

L'aéroport de Paris-le Bourget, au coeur du projet du grand Paris

Le pôle aéroportuaire compte parmi les neuf «territoires de projet» identifiés dans le cadre du Grand Paris, et devrait être desservi par une station du futur métro - le Grand Paris Express - implantée à l'entrée de l'esplanade de l'Air et de l'Espace. Les orientations de ce projet visent à développer un pôle économique d’envergure internationale, autour de l’aéroport d’affaires. Dans ce cadre, la promotion des activités dédiées à l’aéroportuaire, à l’aéronautique et à l’espace permettrait de créer une véritable vitrine technologique. De même, les activités événementielles (le Salon International du Bourget, le Musée de l’Air et de l’Espace, Le Parc des Expositions) seraient renforcées par un pôle culturel et scientifique, avec notamment le développement du tourisme d’affaires et de la formation.
Parallèlement, une des ambitions du Grand Paris est également de régénérer le cadre de vie autour
de l’aéroport, pour en faire un lieu urbain dense, attractif et équilibré. «Une ville aéroportuaire» qui
valoriserait la qualité de vie et l’emploi des populations résidentes.