Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le SCARA demande une baisse de 5 % des redevances d'ADP


Le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (SCARA) a dénoncé ces dernières semaines l’augmentation de taxes sur l’aérien ainsi que la position monopolistique d’ADP. Il demande maintenant une baisse de 5 % des redevances d’Aéroports de Paris.



Aeroports de Paris - LUIDER Emile - LA COMPANY
Aeroports de Paris - LUIDER Emile - LA COMPANY
Alors qu’Aéroports de Paris est en train de finaliser ses consultations pour les tarifs de 2014, le SCARA réclame le 13 novembre 2013 «une baisse de 5% du tarif des redevances pour 2014». L’organisation fait remarquer qu’au cours des huit dernières années, elles ont augmenté de 30 %, «soit deux à trois fois l'inflation pendant le même période» précise t-elle. Elle ajoute que «Dans un contexte économique difficile pour les compagnies aériennes françaises, le SCARA est extrêmement inquiet des menaces que fait peser l'augmentation incessante des charges sur ce secteur d'activité très fragilisé». Le syndicat rappelle que les transporteurs français sont confrontés à des hausses de charges élevées qui viennent grever directement leurs marges : augmentation de la TVA sur les billets d'avion (+ 43 %), augmentation de la taxe Chirac ( + 12,7 %), augmentation de l'impôt sur les sociétés (+ 14 %). «Parallèlement le prix des billets d'avion ne cesse de diminuer, puisqu'il a enregistré une baisse de 3% entre septembre 2012 et septembre 2013», remarque t-il. Le syndicat conclut une nouvelle fois que ces hausses des charges «menacent directement la pérennité des compagnies françaises et de leurs emplois en France, en particulier au bénéfice des compagnies aériennes étrangères».