Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le maire de Nice veut interdire les vols d'affaires nocturnes


Le maire de Nice Christian Estrosi a une nouvelle fois dénoncé les nuisances sonores nocturnes inhérentes à l’activité de l’aéroport de Nice lors d’une réunion du conseil de surveillance de la plate-forme. En plus de l’activité commerciale, l’élu a pointé du doigt les vols d'affaires privés.



Le maire de Nice veut interdire les vols d'affaires nocturnes
Contrairement à beaucoup d’aéroports, la plate-forme de Nice est installée au plus proche de la ville, obligeant le monde aérien et la population à cohabiter. Le maire de Nice Christian Estrosi aimerait que l’aéroport fasse plus de concessions surtout la nuit. «Je souhaite que des solutions soient trouvées très rapidement. Tous les vols de nuit commerciaux doivent désormais être interdits entre 23 heures et 6 heures du matin, excepté bien sûr les vols postaux, retardés ou d’urgence». L’avion affaires n’échappe pas à sa bataille. «Je souhaite par ailleurs que les vols d’affaires cessent dès 22 heures». Sa plus grosse préoccupation étant leur parking : l’aire Kilo. Selon lui, les jets privés sur ce tarmac produisent 5 à 10 décibels de plus au bruit ambiant «ce qui revient à multiplier par 4 les nuisances sonores générées par la circulation actuelle sur la Promenade des Anglais» précise t-il. Selon le site Paris-côte d’azur, le Maire de Nice estime qu' «Il est temps d’interdire définitivement les démarrages sur cette aire et de procéder à ces opérations au niveau de postes commerciaux plus éloignés».






1.Posté par Eric le 05/06/2012 13:14
Que l'aviation d'affaires soit proscrite de nuit sur un aéroport installé en ville fait partie de mesures qui me paraissent absolument normales. Bien sûr, les milieux touchés auront le réflexe pavlovien de hurler, balançant les habituelles complaintes: perte de compétitivité, impact sur l'emploi, etc...

Mais il faudra garder la tête sur les épaules: un aéroport comme Genève, situé lui aussi au milieu de l'agglomération genevoise, ayant un important trafic d'affaires, vit très bien ce couvre-feu nocturne et l'économie n'en a pas pâti pour autant.

Reste à voir si le microcosme des fortunés sans morale aura le dessus sur une population qui doit pouvoir garder un minimum de qualité de vie...

2.Posté par Collectif CPLN le 05/06/2012 20:06
Heureusement que des maires comme cela se bougent pour protéger les conditions de vie des gens. Notre association fait cela dans le Var ou la situation est inadmissible même si des progrès sont faits à certains endroits

CPLN