Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 12 Février 2013

Le patron du constructeur du Fyra entendu pour corruption



Décidément Finmeccanica, le constructeur du Fyra, est dans le collimateur. Son train à grande vitesse qui relie la Belgique et les Pays-Bas a été interdit de circulation fin janvier, à peine deux mois après son lancement. Et maintenant, son CEO, Guiseppe Orsi, a été arrêté et entendu par la police italienne pour une affaire de corruption.



Fyra
Fyra
Selon le journal italien Corriere della Sera, le CEO de la société Finmeccanica, Guiseppe Orsi, aurait été arrêté et entendu dans le cadre d’une enquête sur des pots-de-vin de 530 millions d’euros qui auraient été versés lors d'un contrat concernant 12 hélicoptères Agusta Westland en Inde. Le président et administrateur délégué de Finmeccanica n’a pas encore été inculpé mais le parquet poursuit son enquête. Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes ont été entendues comme lui pour des faits similaires. Parmi elles, il y a un ancien ministre et d'autres cadres de l'entreprise.